Société

Un Scandale sexuel secoue le football haïtien

Deux associations de défense des droits de l’homme ont demandé l’ouverture d’une enquête sur Yves Jean-Bart, président de la Fédération Haïtienne De Football, soupçonné  d’abus sexuels sur des joueuses du Centre Technique de la Croix des Bouquets, après la publication d’un article.

Inauguration par le Pdt de la FIFA Gianni Infantino et Yves Jean Bart de la Croix des Bouquets

« C’est avec consternation que SOFA et Kay Fanm ont pris connaissance de l’article paru dans le journal The Guardian, en date du 30 avril 2020, et traitant des pratiques au sein de la fédération haïtienne de football…

… La vidéo circulant sur internet démontre clairement la manière dont la fédération instrumentalise les corps de jeunes femmes, … livrées aux prédateurs sexuels abusant de l’autorité conférée par leurs fonctions afin de perpétrer des violences.

Ces images donnent à voir Yves Jean Bart, aussi appelé Dadou Jean Bart, s’adonnant à des attouchements sur une joueuse, ceci sans crainte d’être filmé. Ces faits ont scandalisé et ont créé le sentiment pour tout un chacun qu’il n’y a aucun code de conduite ni de principes de protection réglementant les rapports entre les mineures placées sous l’autorité de dirigeants de la fédération et ces mêmes adultes…

… Par ses actions, Dadou Jean Bart a non seulement brisé les rêves de ses jeunes femmes mais il leur a également volé leur innocence et l’opportunité de faire fructifier leur talent…

Face à l’indignation de la société suscitée par ces agissements et au vu de l’abandon des jeunes athlètes soumises à son autorité, SOFA et Kay Fanm exhortent :

L’État haitien à prendre toutes les mesures nécessaires pour démettre Dadou Jean Bart de ses fonctions…
Le ministère de la justice à diligenter une enquête nationale et indépendante… pour faire la lumière sur les accusations portées contre, et les agissements de M. Jean Bart.
SOFA et Kay Fanm encouragent toute personne ayant été témoin des agissements de M. Jean Bart à apporter son témoignage en appui aux jeunes femmes victimes et à leurs familles ».

La FIFA a déclaré avoir envoyé les informations contenues dans l’article du Guardian à son comité d’éthique. La Concacaf a également été contactée et collaborera à l’enquête.

Previous post

Bon voyage cher ami, cher Président Clotaire BOECASSE

Next post

Rolin Cranoly parmi les signataires

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *