Divers

Sauvons la forêt de Guyane : non à la mine d’or empoisonnée !

 

Signez ici

Nous avons 24h pour empêcher les bulldozers de saccager la forêt guyanaise en déversant des milliers de tonnes de cyanure. Le Préfet n’a pas encore donné son autorisation et ne pourra ignorer la consultation publique — signons et partageons cet appel dans les prochaines heures pour qu’Avaaz dépose une contribution d’une ampleur inédite : https://secure.avaaz.org/campaign/fr/montagne_or_guyane_loc/?bpNqhnb&v=108022&cl=14708062499&_checksum=fcd6271fe844e04f53a040fce35dc49d97e4ec1475409c7995bf83ca69ac2d13

Chères amies, chers amis en France,

Des bulldozers sont à deux doigts de saccager la forêt guyanaise à coups d’explosifs et de répandre des milliers de tonnes de cyanure pour extraire de l’or.

Mais le Préfet doit encore donner son autorisation et il sera très attentif aux résultats de la consultation publique lancée auprès des Français. Il reste moins de 24h pour nous faire entendre et arrêter cette folie!

La consultation est passée inaperçue: à quelques heures de sa clôture, à peine 300 participants ont été enregistrés! Mais nous pouvons la rendre impossible à ignorer : atteignons les 100 000 signatures! Si nous sommes assez nombreux à rejoindre cet appel, Avaaz déposera une contribution au nom de 100 000 Français et s’alliera avec les résistants locaux pour faire entendre nos voix — signons et partageons pour sauver la forêt de Guyane:

Sauvons la forêt de Guyane: non à la mine d’or empoisonnée!

La taille du projet est à peine croyable: l’équivalent de 2000 terrains de football seront rasés et l’excavation à elle seule sera aussi profonde que la Tour Eiffel. Du cyanure et des métaux lourds seront rejetés dans les nappes phréatiques et empoisonneront des milliers de familles, d’animaux et de plantes.

Les responsables prétendent qu’il n’y a pas d’alternative vu le taux de chômage dont souffre la Guyane — mais le projet ne créera que 750 emplois. C’est dérisoire en comparaison des problèmes économiques de la Guyane et 7 Guyanais sur 10 sont opposés à ce projet qui ouvrira le chemin vers davantage de mines et de destruction de l’environnement!

L’autorisation du Préfet est le dernier obstacle avant que le projet ne soit lancé. Si nous sommes plus de 100 000 à participer, nous lui remettrons nos signatures à la clôture de l’enquête publique — signons et participons pour montrer qu’en Guyane et dans le reste de la France, personne ne veut de poison dans la forêt:

Sauvons la forêt de Guyane: non à la mine d’or empoisonnée!

Notre mouvement a déjà gagné d’immenses victoires pour nos précieuses forêts, que ce soit contre la construction d’une autoroute en plein cœur de l’Amazonie en Bolivie, ou en aidant à acheter une grande parcelle de forêt à Bornéo. Il y a deux mois, nous avons même fait renoncer le plus gros investisseur d’un énorme projet minier au Brésil! Montrons de nouveau au monde que lorsque nos forêts sont danger, nous les sauvons!

Avec espoir et détermination,

Mélanie, Aloys, Camille et toute l’équipe d’Avaaz

Previous post

La banane se selfise au Tour de France (1)

Next post

LIBERTE, EGALITE, MBAPPE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *