Sports

Rudy Gobert, ange ou dėmon du Covid-19 ?

Une plaisanterie en conférence de presse que Rudy Gobert-Bourgarel voudrait bien effacer. Le guadeloupéen, grand amateur d’accras, s’amuse à toucher les micros alors que les journalistes restent à distance, respectant ainsi les consignes de précaution données. Deux jours plus tard, coup de tonnerre : le basketteur formė à Cholet est déclaré positif au coronavirus.

@RudyGobert

Désigné comme le patient zéro, toute personne en contact avec le joueur depuis le 9 mars doit se mettre en quatorzaine. Un de ses coéquipiers, Donovan Mitchell est à son tour testé positif entraînant la suspension de la saison NBA.

Impossible d’affirmer que c’est Gobert le responsable. Mais le mal est fait. L’image tourne en boucle sur les réseaux sociaux. Et les oreilles du basketteur de 27 ans, déjà critiqué pour son attitude sur les terrains, sifflent. Des illuminés ont même cru voir en lui l’Antéchrist accompagné par son fléau et chargé de répandre la terreur sur terre.

Le journaliste d’ESPN Adrian Wojnarowski lâche une première bombe : «Les joueurs de l’Utah disent en privé que Gobert a montré une attitude cavalière envers le virus dans les vestiaires, touchant ses coéquipiers et leurs affaires».

Et même si le communiqué de la NBA le dédouane finalement « Rudy Gobert ne recevra pas d’amende et ne sera pas suspendu par la ligue pour ses actions », Matt Barnes ancien joueur des Clippers lui est cash : « Il n’a pas besoin de l’être. Quelqu’un devrait simplement lui casser sa gueule d’abruti ».

Dès lors, Gobert comprend qu’il doit faire amende honorable. L’opération rédemption débute avec un premier communiqué.

« Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu au cours des 24 dernières heures. J’ai traversé tant d’émotions depuis mon diagnostic… surtout la peur, l’anxiété et l’embarras.

Chose la plus importante, je voudrais m’excuser publiquement auprès des gens que j’ai peut-être mis en danger. A l’époque, je n’avais aucune idée que j’étais moi-même infecté. J’ai été négligent et je n’ai aucune excuse. J’espère que mon histoire servira d’avertissement et que tout le monde prendra cette maladie au sérieux. Je ferai tout mon possible pour soutenir toute personne touchée, en utilisant mon expérience afin d’éduquer les autres et pour prévenir la propagation de ce virus ».

@captured’ecran

Imitant le pivot de Cleveland, Kevin Love déboursant 100 000 $, samedi, le club l’Utah Jazz a fait savoir que Rudy Gobert faisait un don de plus de 500 000 $ (450 000 €) répartis ainsi : 200 000 $ aux employés de l’Arena de l’Utah Jazz mis au chômage technique en raison du report de la NBA et d’autres événements; 100 000 $ pour les familles touchées dans l’Utah, 100 000 pour la ville d’Oklahoma enfin 100 000 $ à destination de la France. Une information confirmée par Gobert.

« Je sais que les gens ont été impactés de multiples manières. Ce don est un petite contribution en soutien à tous ceux qui sont touchés, et représente la première des nombreux initiatives que je compte prendre pour essayer de tirer du positif de cette affaire, tout en continuant à m’informer et transmettre aux autres la manière d’éviter le COVID-19 ».

Une initiative bien accueillie aux Etats-Unis, car Rudy Gobert, le sportif français le mieux payé, n’est pas un égoïste. On sait qu’il a crée la Rudy’s Kids Foundation pour aider les enfants en difficulté et finance la formation des jeunes de l’Académie Gautier Cholet Basket.

@Rudy’s Kids Foundation

Quelques voix se font entendre depuis, pour prendre la défense de l’inconditionnel de Kalash, comme celle du Laker Danny Green.

« Ce se serait produit tôt ou tard, que ce soit lui ou quelqu’un d’autre. Un membre de la NBA aurait forcément chopé ce virus… C’était nécessaire pour nous – et pas seulement pour le monde du basket – mais pour le reste du monde afin de prendre les choses au sérieux… Cela ne serait pas arrivé si Rudy ne l’avait pas attrapé ».

« Les plus belles choses ne sont pas forcément celles qu’on peut s’acheter » déclarait Gobert dans une interview. Non, assurément, cet homme n’a rien d’un diable.

Previous post

Mesures d’urgence à prendre en Martinique

Next post

L'ARS communique sur l'etat de santė des croisiéristes

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *