Société

Roosevelt Skerrit : « C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu des centaines de morts »

Le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit, sur ABS TV Antigua a été vu en larmes en évoquant l’ouragan Maria.

Un bilan provisoire fait état de 25 décès* (chiffre du 21/09 à 18 h heure locale), mais pourrait encore grimper, des personnes portées disparues et certains villages coupés du monde. Le Premier ministre Skerrit a déclaré : « C’est un miracle qu’il n’y ait pas eu des centaines de morts ».

Il s’est lancé par la suite dans un réquisitoire contre les pays pollueurs : « Malheureusement, nous avons dû attendre Irma et Maria pour que le monde comprenne ce que nous disions depuis longtemps – que nous sommes très vulnérables. Nous sommes exposés aux ravages du changement climatique ».

Le Président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred-MARIE-JEANNE, s’est rendu sur place afin de rencontrer le Premier Ministre et évaluer l’ampleur des besoins d’aide d’urgence.

Un premier lot de matériel d’urgence comprenant notamment deux téléphones satellitaires Iridium, des chargeurs de batteries pour téléphones, des lampes torches LED haute performance, a été remis au Premier Ministre de la Dominique.

« L’île de la Dominique est notre voisine directe, c’est naturellement que je porte mon soutien au peuple dominiquais. Ma visite de ce jour a pour objectif de témoigner au Premier Ministre, Roosevelt Skerrit toute mon amitié et lui confirmer ma solidarité. »


 

Semant la désolation, l’ouragan Maria nous a appris qu’une nation prospère et en pleine croissance peut tout perdre en quelques heures, et que des gens accueillants peuvent voir tous leurs moyens de subsistance anéantis. La Dominique, avec son économie prometteuse et ses citoyens au cœur sur la main, a un besoin urgent d’aide et de soutien tant régional qu’international.

Nous sommes reconnaissants pour les messages de solidarité et les mots d’encouragement provenant du monde entier. Dans ce moment de deuil national, votre aide concrète est précieuse.

Nous avons créé le fonds de secours Dominica Hurricane Maria. Il est trop tôt pour avoir une estimation exacte des dommages causés par l’ouragan, mais il y a de fortes raisons de croire que des milliards de dollars ont été perdus du jour au lendemain. Ce site est un plaidoyer pour l’aide, et constitue la première étape d’une mission de secours qui prendra des jours, des mois et des années à compléter.

Les dons versés au Fonds peuvent se faire via le lien suivant:

https://www.justgiving.com/crowdfunding/dominica-hurricanerelief.

Contact : donate@dominicarelief.org.

Previous post

Histoire : Septembre 1870, une insurrection dans le sud de la Martinique

Next post

Tristes Tropiques après Maria

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *