Société

Roland van Hauwermeiren directeur d’OXFAM en Haiti « a abusé de la situation et de ma personne »

OXFAM est présente en Haïti depuis 1978. Après des interventions humanitaires au lendemain du séisme dévastateur de 2010, elle a recentré ses programmes sur la reconstruction et le développement à long terme dans les zones urbaines.

Des jeunes prostituées étaient invités dans des maisons et des hôtels payés par OXFAM. A la suite d’une enquête interne en 2011, quatre employés ont été licenciés et trois autres ont démissionné dont Roland van Hauwermeiren, directeur d’OXFAM en Haïti.

L’ONG avait conduit une enquête qui dénonçait  une « culture de l’impunité » au sein du staff d’Oxfam.

Une ancienne prostituée haïtienne témoigne dans les colonnes du Daily Mail. Agée de 23 ans, elle y affirme avoir été payée de 80 euros à son double par rapport sexuel, deux fois par semaine, pendant six mois. Lors de leur premier rapport, elle n’était âgée que de 16 ans.

Elle dit avoir rencontré Van Hauwermeiren dans la rue, près de la villa où il résidait. Elle affirme qu’elle n’avait «  pas les moyens de dire non  », parce qu’elle avait «  besoin d’argent pour nourrir (son) enfant  ».
« Il a abusé de la situation et de ma personne. J’ai le sentiment qu’il m’a exploitée. Il aurait simplement pu m’aider sans me payer pour avoir des relations sexuelles. Quand je pense à lui maintenant, je me rends compte que c’était un homme malade  », raconte-t-elle.
Van Hauwermeiren a ensuite travaillé au Bangladesh pour Action contre la Faim.
Previous post

Réunion : Aucun dispositif n’existe pour l'accompagnement d'un malade durant son hospitalisation dans l'hexagone

Next post

Vente de tours de communication de Digicel

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *