Divers

Réunion plénière du Haut Conseil de la Commande Publique en Martinique

Cette réunion s’est tenue jeudi 21 décembre en Préfecture, sous la présidence conjointe de M. le Préfet, Franck ROBINE et de M. le Président du Conseil exécutif de la Martinique, Alfred MARIE-JEANNE

Étaient également présents des conseillers exécutifs Mme Marinette TORPILLE et MM Miguel LAVENTURE et Yann MONPLAISIR.

Le HCCP réunit tous les acteurs de la commande publique dans une démarche collective pour améliorer la visibilité de la commande publique et faire évoluer les pratiques professionnelles dans un objectif de faire de la commande publique un levier pour la croissance et l’emploi.

A l’occasion de cette réunion, l’IEDOM a dressé un panorama de l’activité économique de la Martinique en 2016 et 2017 avec des éléments de perspective pour 2018.

La CCI, en tant que Secrétaire permanent du HCCP (conjointement avec la CMA) est revenue sur la situation spécifique du secteur du BTP dont l’une des principales préoccupations est le manque de visibilité sur la commande publique à venir. Le Préfet ainsi que le Président du Conseil exécutif de la Martinique ont répondu à cette attente en présentant les grandes lignes des investissements à venir ainsi que des exemples concrets.

Le Préfet a ainsi rappelé que ce sont annuellement plus de 60M€ de l’État qui viendront alimenter la commande publique en cofinancement de projets relatifs notamment au logement social, au confortement parasismique des bâtiments publics, à la rénovation des voiries communales et des réseaux d’assainissement et d’eau potable ou encore à la construction et réhabilitation d’infrastructures sportives et culturelles (à travers de différents fonds comme le Fonds Exceptionnel d’Investissement, la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux, la Dotation de Soutien à l’Investissement Local, la Ligne Budgétaire Unique ou encore le Contrat de Plan État-Région).

Par ailleurs, concernant les interventions en propre de l’État, le Préfet a évoqué le lancement, courant 2018, de travaux qui devraient dépasser les 36M€. Il s’agit notamment du Pôle Universitaire de Santé, du Restaurant Universitaire, du Campus Universitaire de Schoelcher , du confortement parasismique de deux bâtiments de la Préfecture, de la construction d’un nouveau poste de commandement au RSMA et de l’aménagement partiel d’un bâtiment du SATPN.

Le Secrétariat permanent devra animer en 2018 un plan d’action permettant notamment d’aboutir à la création d’une Cellule Économique Régionale de la Construction, à l’élaboration d’un outil de suivi de la commande publique passée et à venir en Martinique et à la mise en place d’action de formation à l’attention des professionnels.

Préfecture de la Martinique

Previous post

SCANDALE : LE MINISTÈRE DE LA CULTURE, AIR FRANCE ET CANAL PLUS CAUTIONNENT-ILS LE BLACKFACE ?

Next post

Les voeux d'Ary Chalus

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *