Divers

RÉPARER L’OUBLI DES RUES DE NÉGRIERS A BORDEAUX LE 19 FEVRIER

L’association Mémoires & Partages est le fer de lance du combat pour la reconnaissance de la mémoire de l’esclavage à travers des panneaux explicatifs sur les rues de négriers et d’esclavagistes.

Si la société évolue dans le sens de la reconnaissance et de la justice, il y a, toujours, cette signalétique qui heurte les consciences.

Le 7 décembre 2017, nous avons lancé, à La Rochelle, le Plaidoyer National sur des vestiges de l’histoire coloniale.

Du Havre à Nantes, notre périple nous a permis de constater la nécessité de réparer l’oubli de la signalétique urbaine en référence à l’esclavage. Ainsi, le 18 janvier 2018, une rencontre avec les élus de Nantes a permis une évolution majeure sur cette exigence d’une signalétique urbaine plus conforme aux valeurs républicaines.

La Ville de Nantes vient d’annoncer sa décision d’édifier des panneaux sur les rues de négriers. 

Cette première victoire est un encouragement. Après presque 10 ans, enfin une mairie décide de réparer 170 ans d’injustice. Le refoulement de la mémoire de l’esclavage dans l’espace public dans l’actualité et les tensions qu’elle suscite obligent au courage et à la responsabilité.

Le 19 février prochain, Bordeaux sera notre dernière étape. Nous irons à la rencontre des habitants de la Place Lainé que nous avons associé à notre plaidoyer, par courrier.

La Ville de Bordeaux a engagé, depuis quelques années, un travail important autour des enseignements de cette histoire. Depuis vingt-ans, nous participons au travail de mémoire sur l’esclavage et la traite des noirs dans la ville de Bordeaux. Cet investissement citoyen s’est de plus en plus étendu au niveau national et international.

Un dialogue inédit, hors de toute diabolisation et de toute victimisation, a été enclenché entre les associations et certains descendants d’armateurs bordelais.

Le geste le plus efficace est de donner du sens à ces vestiges par l’apposition de panneaux explicatifs dans les rues concernées. Après un travail préalable  de vérification et d’identification des personnalités concernées.

Les rues à Bordeaux sont:

Place Lainé, Rue Baour, Cours Balguerie, Cours Portal, rue David Gradis, rue Gramont, rue de la Béchade, rue De Bethman, rue Desse, Place Mareilhac, Cours Journu-Auber, Place Ravezies, rue Daniel Guestier, Place John Lewis Brown, rue De Kater, Place Johnston, rue Fonfréde et rue Baour.

Notre association serait honorée de votre présence le lundi 19 février à 11h 30 sur la Place Lainé, de votre soutien par une résolution claire quant à la réparation de cet oubli de la mémoire du crime contre l’humanité que fut la traite des noirs.

Previous post

L'atmosphère sexualisée parmi les humanitaires en Haïti apres le Séïsme m'a perturbée

Next post

L'EXPOSITION « TRANS-REFACTIONS DES AMES METISSES » d'IRIS GENEVIEVE LAHENS

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *