Société

Rencontre Flessel/Bareigts : le prix des billets d’avion pour les sportifs ultramarins abordé

A l’issue de sa rencontre avec Laura Flessel, Ericka Bareigts  lui a offert un T-shirt de la manifestation de Saint-Denis de La Réunion « Soyons Sports »

Ericka BAREIGTS a eu un entretien mercredi 30 août 2017 avec la Ministre des Sports Laura FLESSEL au sein de son ministère.

L’ancienne ministre des Outre-mer, a souhaité évoquer le développement de la pratique sportive à La Réunion. La députée de la 1ère circonscription a évoqué les nombreuses initiatives existant déjà à Saint-Denis de La Réunion comme le programme “Elle & Sports” destiné à encourager la pratique du sport par les femmes, le dispositif Fanm Doubout, qui initie des femmes aux pratiques de self-défense et permet de lutter contre les violences faites aux femmes, ou la journée “Soyons Sports” qui présente les activités sportives de la municipalité et qui a accueilli dimanche 27 août 10 000 personnes.

Mme BAREIGTS a également évoqué la nécessaire adaptation des infrastructures sportives qui sont saturées ou inadaptées aux contraintes climatiques de La Réunion. Elle a proposé que les gymnases des collèges et lycées puissent être ouverts aux clubs et associations, ce qui est également un objectif de Laura FLESSEL.

Le sport permet par ailleurs de lutter contre l’obésité et le diabète : une meilleure coordination entre les acteurs du sport et de la santé serait souhaitable. Mme BAREIGTS et Mme FLESSEL estiment par ailleurs toutes deux prioritaires le développement du sport à destination des personnes en situation de handicap.

Alors que les Outre-mer sont un vivier de champions olympiques, leur formation et leur parcours vers l’Hexagone sont encore insuffisamment structurées. Il faut obtenir des améliorations rapides de préparer au mieux la génération d’athlètes qui participera aux Jeux Olympiques de 2024 qui devraient vraisemblablement se dérouler dans notre pays: nous avons 7 ans pour former une nouvelle génération Paris 2024.

Le prix des billets d’avion est par exemple trop élevé pour que les sportifs ultramarins participent aux compétitions dans l’Hexagone : comme Mme BAREIGTS en a fait part à Mme FLESSEL, un renforcement de l’accompagnement par les fédérations serait souhaitable. La fédération de volley-ball n’accompagne par exemple pas financièrement les Ultramarins devant participer à des compétitions nationales. Il s’agit là d’une rupture d’égalité entre les sportifs ultramarins et hexagonaux.

De même, certains jeunes doivent quitter l’île de La Réunion dès l’âge de 12 ans pour suivre un parcours sportif de haut niveau. Il est important de ne pas déraciner trop tôt les adolescents et d’améliorer leur accueil dans l’Hexagone. En tant que sportive de haut niveau, Mme FLESSEL s’est déclarée sensible à ce sujet.

Mmes BAREIGTS et FLESSEL ont exprimé une grande convergence de vues, notamment sur la nécessité de faire bénéficier du sport à chacune et chacun de nos compatriotes, y compris ultramarins.

 

Previous post

Les drôles de calculs de France Télévisions en Outremer

Next post

35 lanné pou Radyo Tanbou

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *