Divers

Rencontre entre la Ministre et la famille de Clarissa

La famille de Clarissa Jean-Philippe a été reçue par la ministre des Outre-mer rue Oudinot. 

Suite à la rencontre du Président de la République avec la famille de Clarissa Jean-Philippe lors  de la cérémonie d’hommage samedi dernier à Montrouge, et à sa demande, une réunion de suivi  de la situation de la famille Jean-Philippe a été organisée le 14 janvier au ministère des Outremer.

Au lendemain de l’assassinat de Clarissa Jean-Philippe, policière municipale de 25 ans, tuée à Montrouge  le  8  janvier  2015  lors  des  attentats,  madame  George  Pau-Langevin,  ministre  des Outre-mer avait confié à son chef de cabinet le soin de faciliter la prise en charge de la famille selon les dispositifs juridiques d’aides financières et d’accompagnement psychologique existants.

Un an plus tard, ce dernier a coordonné une rencontre qui avait pour objectifs de faire un point sur  les  procédures  d’indemnisations  en cours  et  à  venir,  et  de  s’assurer  du  meilleur accompagnement de la famille Jean-Philippe.

Une rencontre afin de répondre aux interrogations de la famille

Une rencontre afin de répondre aux interrogations de la famille

Neuf représentants de la famille de Clarissa Jean-Philippe étaient présents. Les avocats de la famille ont également participé à la rencontre; le ministère des Outre-mer ayant organisé une visio-conférence pour l’avocat exerçant en Guadeloupe.

La sous-préfecture de Trinité, le Fonds de garantie d’aide aux victimes (FGTI), le ministère de la Justice représenté par le cabinet de la garde des Sceaux et le Service de l’accès au droit et à la Justice et de l’aide aux victimes (SADJAV), l’Institut d’aide aux victimes et médiation (INAVEM),
l’Office  national  des  anciens  combattants  et  victimes  de  guerre  (ONACVG)  et  le  cabinet  du secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire, l’association des victimes d’attentats et l’Association française des victimes de terrorisme (AVFT) se sont mobilisés pour apporter les éclairages  et  les  conseils  de  leurs  structures  respectives  et  ont  rappelé  les  conditions  qui s’appliquent à la situation de la famille.

A l’issue de la rencontre, il a été décidé que le sous-préfet de Trinité serait chargé du suivi de cette situation auprès de la famille.

Previous post

TIRAGE AU SORT DE LA CARIBBEAN CUP 2016/2017

Next post

Yohann Gène, l’ambassadeur de la Tropicale Amissa Bongo

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

1 Comment

  1. janvier 20, 2016 at 18:14 — Répondre

    j´aimerais bien avoir les publications

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *