Littérature

RAPATRIÉS de Néhémy PIERRE-DAHOMEY, prix Carbet des lycéens 2018

RAPATRIÉS  de Néhémy PIERRE-DAHOMEY, Haïti (Seuil) remporte le prix Carbet des lycéens 2018. Il sera récompensé officiellement le 18 avril à Petit-Bourg. 

En 1987, Belliqueuse Louissaint, une jeune Haïtienne, entreprend une traversée clandestine vers les Etats-Unis avec un de ses fils, Nathan. C’est un échec et Belli se retrouve au pays dans un quartier « Rapatriés » sans Nathan.

Après Fedner et Marline, elle met au monde des jumelles : Bélial et Luciole. Leurs destins sont differents : Marline meurt de maladie, Fedner tourne mal, Bélial part en France et Luciole au Canada.

« La qualité de ce roman provient du fait qu’il est loin de se limiter à la narration de malheurs en chaîne. La richesse du récit tient bien davantage au portrait, en forme d’allégorie, d’une femme à la fois énergique, violente mais surtout confrontée à des exils intérieurs. A l’image de son pays, elle allie désespoir et résistance. En arrière-plan dominent deux obsessions, la mort de l’autre et la folie. D’autres personnages comme la jeune Bélial – dont le prénom qu’elle s’est elle-même choisi désigne un démon dans la Bible et dont le comportement ne cesse d’étonner – suscitent aussi curiosité et attirance. En outre, l’écriture de Néhémy Pierre-Dahomey qui livre ici son premier roman est saisissante. Sa prose illustre, de multiples manières, la magie de l’âme haïtienne. Prometteuse, elle ne peut laisser le lecteur indifférent ». Lalguedor.

Previous post

Shy’m et ses origines martiniquaises

Next post

Projection de "Méduse, cheveux afro et autres mythes"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *