Divers

Qui est ce martiniquais désigné à l’origine pour choisir le soldat inconnu ?

Alors qu’à Trinité, la statue d’hommage aux combattants de la 1ère guerre mondiale a été vandalisée, un lecteur nous rappelle une anecdote historique oubliée dans laquelle un martiniquais est passé à côté de l’immortalité.

Le 10 novembre 1920 alors âgé de 21 ans, Auguste Thin, poilu né à Cherbourg dans la Manche désigne l’un des 8 cercueils disposés dans la citadelle de Verdun, afin de choisir le Soldat inconnu qui sera transféré le lendemain à l’Arc de triomphe à Paris.

Ce que l’on sait moins, c’est qu’Auguste remplace au pied levé un de ses camarades. En effet, il avait été décidé qu’un ancien poilu de deuxième classe, « le plus méritant possible » soit pressenti : mission dévolue à un soldat du 132è RI régiment d’Infanterie : un martiniquais. Malheureusement, atteint de typhoïde et hospitalisé à quelques heures de la cérémonie, il est donc fait appel en toute urgence à un autre deuxième classe du même régiment pour accomplir cette tâche. Auguste Thin, pupille de la Nation et le plus jeune engagé volontaire de son régiment est ainsi sélectionné.

Partis par patriotisme, ce sont 8 788 martiniquais qui s’engagent lors de la 1ère guerre mondiale. 1 876 « meurent pour la France« . Citoyens français ils seront affectés dans toutes les unités. Démobilisés à la fin de la grande guerre  et repartis dans leur île, l’oubli et l’indifférence feront leur œuvre pour effacer leur participation à cette grande guerre.

Nous lançons donc un appel pour la réhabilitation de ces hommes et espérons une réponse à notre question. Qui était ce soldat du 132è RI passé si près de la postérité ? Et comment n’a-t-il pas été célébré au moins localement ?

vivre-vite
Previous post

NOUVELLE CREATION DU THEATRE DE L'ENTONNOIR de KOUROU

Ary Chalus
Next post

Ary Chalus dans l’attente des propositions de Manuel Valls

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *