Société

QUEL PLAN BIODIVERSITE POUR LA MARTINIQUE ?

Communiqué

Le Parc Naturel de Martinique accueille avec grand intérêt l’annonce du Plan Biodiversité présenté par Nicolas HULOT, Ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, le 4 Juillet 2018. Avec la mobilisation de 600 millions d’euros, ce plan de sauvegarde semble montrer l’engagement pris par le gouvernement en faveur de la biodiversité des territoires ultramarins.

35eme Hotspot mondial de biodiversité, les Petites Antilles abritent une exceptionnelle richesse naturelle. En Martinique, la diversité du vivant est importante ; La flore arborée de l’île représente 87 % des espèces existant dans l’arc des Petites Antilles et la part d’endémisme strict correspondant à 45 % du total des îles des Petites Antilles. Malheureusement cette biodiversité y est fortement fragilisée et plus de 700 espèces menacées d’extinction.

OUI l’ensemble des végétaux, animaux, paysages et écosystèmes, tant terrestres que marins, issus de la variété des conditions climatiques, géologiques, du sol et du relief en Outre-Mer mérite une attention à la hauteur de cette biodiversité exceptionnelle. C’est à ce titre que, depuis 2010, le député Alfred MARIE-JEANNE, soutenu par les ministres Jean–Louis BORLOO et Ségolène ROYAL, a initié une démarche d’inscription des aires volcaniques et forestières de la Montagne Pelée et des Pitons du Nord de la Martinique au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Nous souhaiterions donc que ce Plan Biodiversité soit l’occasion du soutien du gouvernement pour ce projet de territoire, symbole de la valorisation de la biodiversité française en Martinique.

Porté par le Parc Naturel de Martinique et l’ensemble des acteurs institutionnels, ce projet traduit les très nombreuses actions menées en faveur de la préservation et de la valorisation de cette biodiversité. L’annonce de l’installation d’Agences Régionales de Biodiversité dans les Outre-mer nous laisse donc circonspects. Plutôt qu’un renforcement, elle laisse en effet craindre une dilution des moyens et des compétences.

Nous espérons que ce Plan Biodiversité et l’inscription au Patrimoine de l’UNESCO soient un acte fort du gouvernement pour la préservation et la valorisation de la biodiversité en Martinique.

Previous post

Dylan, tué pour sa moto à Ducos

Next post

LA BANANE SE SELFISE AU TOUR DE FRANCE (5)

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *