Société

Présidentielles : Oscar Temaru se souviendra des promesses antillaises

Le Conseil constitutionnel a publié samedi les derniers parrainages validés. Onze candidats disputeront le premier tour de l’élection présidentielle le 23 avril. Oscar Temaru n’en a obtenu que 109, loin des 511 promesses.

Oscar Temaru souhaitait ainsi promouvoir son combat contre le colonialisme et les essais nucléaires et permettre à la Polynésie française d’accéder à l’indépendance en cas de plébiscite.  Il n’a recueilli que 109 parrainages : 55 de Polynésie française, 20 de Corse, 28 de Nouvelle-Calédonie, quatre de Guyane, un du Pas-de-Calais et un des Côtes d’Armor. Aucun de Guadeloupe, de la Martinique ou de la Réunion. Pa mem yon !

Oscar Temaru pensait pourtant obtenir certaines signatures en s’appuyant sur la popularité des mouvements souverainistes de Corse et des DOM. Résultat : 20 élus corses lui ont finalement fait confiance. En Guadeloupe, une trentaine d’élus étaient sensés lui apporter leur soutien. En Martinique, des édiles trouvaient normal que la « diversité » soit représentée. Mais les promesses n’engageant que ceux qui les écoutent, il n’a jamais rien vu venir.

Dans nos territoires, un démocrate qui écrit « Ce combat mené pour mon peuple est aussi celui que je souhaite pour votre peuple et aussi pour tous les autres. Je veux être la voix des éternels oubliés, le porte-parole des Peuples sans Etat » au conseiller territorial de la Guyane Gauthier Hort en remerciement de son parrainage n’a pas été jugé digne d’être soutenu.

Il n’y aura donc pas de candidature ultramarine à l’élection Présidentielle de 2017. Oscar Temaru lui poursuit son combat pour permettre à la Polynésie française d’accéder à sa souveraineté. Mais cette expérience lui aura appris quelque chose : il sait désormais qu’il ne doit rien espérer des élus de certains « départements d’Outre-mer « . Eux attendent que le nouveau Président veuille bien entendre leurs pleurnicheries et se scandaliseront quand il se montrera méprisant.

Previous post

La Cité des Outre-mer en 2019 ? Chiche !

Next post

Les hommages de la Guadeloupe et de la Martinique à Derek Walcott

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *