Littérature

Présentation de l’ouvrage  » Les Mille et une vertus de l’Hibiscus » par Liliane Jabot

« Les Mille et une vertus de l’Hibiscus » un ouvrage à se procurer et présenté par Liliane Jabot à la médiathèque du Lamentin devant un parterre d’invités séduits par les vertus de l’hibiscus.

Elle a été interrogée par une autre artiste connue Maryse Firmo écrivaine,  artiste, peintre, arthérapeuthe en dessin qui lui a fait l’honneur de mettre en musique des passages de son ouvrage très apprécié et partagés avec le public.

Liliane nous explique que depuis son plus jeune âge , elle a toujours vu pousser des hibiscus et que depuis quelques temps ils tendent à disparaitre. En découvrant la beauté et les vertus de cette fleur elle a tout simplement eu le désir d’écrire cet ouvrage pour  inciter les gens à réintroduire l’hibiscus dans leur jardin »

Cet ouvrage est une véritable invitation à la découverte des propriétés ou vertus de l’hibiscus mais aussi à sa grande diversité. Plus de trois mille variété dans le monde affirme Liliane. L’auteur insiste aussi sur son utilisation et tout ce qu’on peut en faire en terme artisanal et thérapeutique ». Ses vertus fortifiantes pour les cheveux ou sa consommation. Cette plante dont la fleur est méconnue se décline sur plusieurs appellations rosas-sinensis, rose cayenne ou syriacus..

Cet ouvrage tout en couleur dédié à l’hibiscus et  édité à plus de 500 exemplaires  est disponible à la librairie Jasor. C’est Mr Lubin de Dupli couleurs qui en est l’imprimeur.

Ce livre est le résultat d’une passion mise au service de l’écriture , celle de l’amour d’une fleur qui a bercé son enfance, l’hibiscus qui évoque l’exotisme, le soleil, les vacances, les voyages. Deux années de travail d’écriture et de recherches, Cinq années de vraie passion pour  une fleur qui attise la curiosité des botanistes et horticulteurs.

Qui est Liliane Jabot?

Liliane Jabot est née à Capesterre-Belle Eau, elle a été attachée territoriale, pendant 35 ans et jouit désormais de sa retraite.

Mère de trois enfants, pluridisciplinaire elle manie aussi bien le pinceau que les ciseaux et les travaux manuels n’ont aucun secret pour elle. Elle anime plusieurs groupes sur les réseaux sociaux dont Plant é grènn » , un lieu d’échanges et de partages de plantes médicinales.

Depuis 2008 elle s’est laissée séduire par la muse de la poésie et est une férue de musique et chansons traditionnel

Gaby Balafin

Previous post

La 14ème Plume antillaise et d'ailleurs

Next post

Annick Girardin nuance ses propos sur les enseignants manquants de Saint-Martin

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *