Divers

UN JET PRIVE POUR PAU LANGEVIN

Le dernier déplacement de la ministre des Outre-mer a donné lieu à une polémique sur le coût de la location d’un avion privé, l’obligeant à une mise au point.

Lundi 9 novembre, la ministre des Outre-mer foule le sol réunionnais avant de se rendre sur l’île de Tromelin par un avion militaire. De retour à la Réunion, George Pau-Langevin se rend à Mayotte à bord d’un jet privé sortant d’Afrique du Sud pour un montant de 50 000 euros minimum selon Antenne Réunion. La nouvelle n’a pas manqué de provoquer quelques remous à l’heure où le gouvernement appelle à faire des économies et à Mayotte en grève générale, des centaines de manifestants attendant la ministre de pied ferme.

Le communiqué de George Pau-Langevin. « Je regrette l’information relayée par la rédaction d’Antenne Réunion selon laquelle j’aurais indûment fait usage d’un avion privé… pour un coût injustifié…

Les engagements pris dans le cadre du pacte Mayotte 2025 ainsi que le contexte social actuel… m’ont amené à y programmer un déplacement de 48 heures… Les horaires des lignes régulières ne me permettaient pas de rejoindre Mayotte avant le lendemain. Dès lors, la seule possibilité d’honorer cet agenda contraint, était de recourir à l’affrètement d’un avion dans le cadre du respect strict du code du marché public de l’Etat ». (souligné par la ministre) concluant qu’il n’y aucunement lieu à polémique.

En octobre dernier, l’interview de la ministre des outre-mer avait donné lieu à un échange tendu sur le plateau de Martinique 1ère avec la journaliste Karine Regis-Baste à propos des algues Sargasses, ses interventions en juillet dernier jugées maladroites. Mme Pau-Langevin préfère cette fois éteindre ce feu de broussaille le plus rapidement possible.

 

Previous post

TOUTES LES TÊTES DE LISTES EN OUTRE-MER POUR LES RÉGIONALES

Next post

Domota : Jamais citoyens français mais macaques de la république française

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *