Société

Philippe Naillet signe l’appel des 40 au CAC 40

A l’initiative de «Libération», quarante personnalités demandent au gouvernement de légiférer pour qu’un patron ne perçoive pas plus de 100 Smic, initiative soutenue par Philippe Naillet.

Dans le cadre du projet de loi Sapin 2, le député réunionnais de la 1ère circonscription Philippe Naillet soutient la démarche du rapporteur Sébastien Denaja qui propose un vote préalable et conforme par les actionnaires en assemblée générale pour déterminer la rémunération des dirigeants. Et Philippe Naillet souhaite aller plus loin. C’est pourquoi il a signé l’appel des 40 au CAC 40, ainsi que l’amendement de Karine Berger qui propose de réguler les hautes rémunérations des sociétés cotées.

Il estime que « le gouvernement a fait le bon choix en faisant le pari de l’autorégulation, mais malgré sa confiance aux grands dirigeants, ceux-ci ne font pas preuve de décence. Il est donc temps de légiférer.

Il faut sortir de l’individualisme pour tendre vers la bienveillance. Les Français et notamment les Réunionnais ont fait des efforts considérables pour rattraper le déficit laissé par la droite. Les grands patrons doivent en faire de même. Etre exemplaire, à la hauteur de leur responsabilité ».

Previous post

Guadeloupe : 27 mé chenn coupé

Next post

FEMME A L’HONNEUR

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *