Divers

Perturbateurs endocriniens et urgence sanitaire

L’association OCDOMS (Observatoire central des Outre mers) Paris 19è en partenariat avec les associations SOS Environnement et Union Régionale des Consommateurs de Guadeloupe, organisent le 2 décembre 2017 de 14h à 20h une manifestation  à la salle George TARER à Pointe à Pitre en Guadeloupe sur le thème :

Perturbateurs endocriniens et Urgence sanitaire

 Elle aura 2 temps forts

 Une exposition :

: Maladies chroniques et crise sanitaire environnementale

Créé par le réseau Environnement Santé (RES) afin de sensibiliser sur le danger des perturbateurs endocriniens et l’urgence sanitaire.

Elle se compose

-10 panneaux sur les perturbateurs endocriniens pour comprendre leur rôle dans toutes les grandes maladies chroniques.

-7 panneaux pour comprendre l’épidémie des maladies chroniques, son coût économique et agir sur ces causes environnementales.

Un colloque :

 Les Perturbateurs Endocriniens :Cas du Cancer du sein et Cancer de la prostate.

Le cancer touche 1 homme sur 2 et 2 femmes sur 5. Les Antilles Françaises sont particulièrement concernées par cette crise sanitaire. Ainsi si les Antilles étaient considérées comme un pays à part entière, elles seraient le premier pays au monde pour le cancer de la prostate. (Cicolella, 2017, à paraître).

Sur la période 2006-2010, les cancers ont été responsables du décès de 643 Guadeloupéens en moyenne par an. Ils sont la 2e cause de mortalité en Guadeloupe après les maladies de l’appareil circulatoire. Environ 3 décès par cancer sur 10 sont survenus prématurément, c’est-à-dire avant l’âge de 65 ans. Les localisations cancéreuses les plus fréquentes en Guadeloupe, en termes d’incidence et de mortalité, sont la prostate chez les hommes et le sein chez les femmes.

La question posée est :

Pourquoi un tel nombre de malades de ces deux types de cancers dans notre région ?

Monsieur André Cicolella, toxicologue, Président du Réseau Santé Environnementale (RES) présentera également ces deux ouvrages, « Cancer du sein, en finir avec l’épidémie » (paru en 2016) et « Cancer de la prostate et reproduction masculine » qui paraîtra pour la première fois à cette occasion et dans lequel le cas des Antilles Françaises occupe une place prépondérante

Nos principaux objectifs sont :

-D’informer et sensibiliser la population sur les dangers des perturbateurs endocriniens, responsables de maladies chronique en pleine expansion, afin que :

des mesures de prévention ou de précaution ,visant à réduire les sources de nuisances et diminuer l’exposition de chacun de nous, soient mises en en œuvres.

-De promouvoir le développement durable en santé environnementale par la mise en place d’une campagne de sensibilisation sur les PE. Par une exposition itinérante, dans les différentes villes de notre territoire, afin que chaque citoyen soit acteur de sa santé mais aussi assurer l’avenir des générations futures.

-De proposer une charte aux villes qui souhaitent s’engager contre les perturbateurs endocriniens.

Aujourd’hui, Les perturbateurs endocriniens sont partout et sont la source de vives inquiétudes en termes de santé publique.

 

 

 

Previous post

Envahissement du siège de la CTM : la réponse d'Alfred Marie-Jeanne

Next post

Communiqué : Incendie circoncrit au CHU de P-à-P,

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *