CultureEvénements

Paulette NARDAL au Panthéon ?

L’histoire des sœurs Nardal (Paulette, Émilie, Alice, Jane, Lucy, Cécile, Andrée) reste encore mal connue du grand public. Nées de Paul Nardal, premier ingénieur noir et Louise Achille, elles grandissent dans un bain culturel qui ne les quittera plus.

Vers 1930, ayant quitté la Martinique, les sœurs ainėes Nardal reçoivent chez elles à Clamart les intellectuels noirs sur le modèle des auteurs de Harlem. Le mouvement de la négritude voit le jour. 

Cet hommage de la Collectivité Territoriale de Martinique aux Sœurs Nardal a pour but de célébrer leur engagement et de permettre au public, d’approfondir ses connaissances sur le rôle et l’implication de ces grandes figures féminines martiniquaises, notamment dans les mouvements littéraires, artistiques et féministes.

Au programme, une conférence avec des interventions respectives d’universitaires et d’auteurs connus et reconnus pour leurs contributions, initiatives et travaux sur le sujet :

– Cécile BERTIN ELISABETH, Professeure de Littérature hispanique (Uni. des Antilles)

– Laura BUCHER, étudiante, titulaire d’un master 2 d’Histoire (Uni. des Antilles)

– Clara PALMISTE, Historienne, Maître de conférences en Histoire (Uni. des Antilles)

– Philippe GROLLEMUND, auteur de l’ouvrage Fiertés de femme noire. Entretiens, mémoire de Paulette NARDAL, paru en 2018, aux éd. l’Harmattan

– Erik NOEL, Professeur d’histoire moderne (Uni. des Antilles)

– Charles SCHEEL, Professeur de Littérature américaine et d’études postcoloniales (Uni. des Antilles)

Par ailleurs, Maître Catherine Marceline, avocate, auteure, conférencière, présidente de l’association « Paulette NARDAL au Panthéon » présentera les démarches entreprises, en vue de l’apposition d’une plaque, dédiée à Paulette NARDAL, au Panthéon.

Paulette NARDAL y a sa place :

  • par sa formation et son parcours académique exemplaire
  • par son engagement identitaire et précurseur du mouvement de la Négritude
  • par sa contribution à la condition de la femme
  • par sa résistance au régime de l’Amiral Robert pendant la Seconde Guerre Mondiale
  • par son apport à la culture de la Martinique et, en particulier, la musique
  • par son engagement pour les plus pauvres et les plus démunis.

La chorale Joie de Chanter, fondée par Paulette NARDAL clôturera cette matinée d’hommage.


Signez la pétition : https://www.paulettenardalaupantheon.com/votez/

Previous post

Claude Lange : Dans le Zouk, tu te bats pour des artistes qui n'en ont rien à faire

Next post

Léonora Miano : les portes ne s’ouvriront qu’après la démonstration de notre capacité à exister sans l’aval des institutions

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *