Société

Patrice Luce : L’heure est venue pour que notre génération prenne part aux responsabilités

Qui sera le successeur de Jean-Pierre Dupont, actuel maire du Gosier ? Parmi les candidats, Patrice Luce, le président de Gosier en Mutation (GEM). De passage à Paris, il a échangé avec les Gosieriens de l’Ile de France.
97L : Il y a de nombreux candidats aux municipales. Pourquoi vous ?
J’ai fait le constat que malgré tout le développement du Gosier réalisé par les differents maires depuis 30 ans, il reste encore à faire. L’heure est venue pour que notre génération puisse prendre part à ses responsabilités, moderniser notre belle ville du Gosier. Force est de constater des manquements, aussi avec certains amis, avons-nous décidé de créer « Gosier en mutation » pour proposer un autre alternative , une autre façon de faire de la politique, une vision différente de la politique au Gosier.

97L : Qu’entendez-vous par manquements ?
Il y en a plusieurs. Je le rėpète je ne renie pas ce qui a été fait par les prédécesseurs mais nous constatons qu’au niveau sécurité, développement touristique, mobilité, on peut peut-être faire plus. Étant de la nouvelle génération, nous avons une vision de la chose politique et nous voulons faire entendre notre voix pour permettre aux gosieriens d’évoluer, de s’émanciper, et surtout être actifs au développement de sa commune.

97L : Le Gosier est-ce la mer et les plages ?
Le Gosier ne se résume pas qu’à la plage. Nous voulons dans nos projets et actions, permettre un développement harmonieux du territoire. Cela passe par la revalorisation de la campagne qui faisait notre fierté jadis à travers l’agriculture, les anciens et ce maillage ville-campagne qui existait et qui aujourd’hui a tendance à disparaître. Nous voulons recréer un sentier touristique à travers les mares et différentes sections pour permettre aux touristes et surtout aux gosieriens de s’approprier à nouveau leur commune. Il faudrait aussi repenser les modes de déplacement au boulevard Général de Gaulle. Nous constatons des difficultés de circulation à la sortie des écoles ou lors d’un enterrement dans le but de réduire le stress et diminuer la pollution. L’embellissement de l’artère centrale fait aussi partie d’une réflexion à long terme.

97L : Vous êtes élu. Quelle serait votre première action ?
Une fois aux affaires demain, notre premier réflexe serait de dire merci à la population pour leur confiance acordėe. Ensuite mettre en place des mesures en faveur de l’économie pour nos artisans qui souffrent, les commerces qui ferment.
Previous post

Une gymnaste martiniquaise aux JO 2020 de Tokyo

Next post

J.M Blanquer et le reflexe Outre Mer oú "tout se passe bien"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *