EvénementsSociété

Pascal Chimbonda : Balotelli, j’ai envie de lui dire que je le soutiens à 100 %

Après les cris de singe contre Balotelli à Bastia, le Guadeloupéen Chimbonda rappelle qu’il a lui aussi été victime d’insultes, à Bastia entre 2003 et 2005. Lors d’un match contre Istres à Furiani à la mi-temps, de supporters l’agressent  « Sale noir, rentre chez toi ». Mais à son époque, personne n’avait semblé choqué.  Il avait voulu quitter le terrain mais son coéquipier, Christian Karembeu l’en avait dissuadé puis une plainte contre X vite oubliée. Des extraits de son entretien dans 20 Minutes.
A la question « Est-ce que ça vous a étonné, ces cris de singe contre Mario Balotelli à Bastia ? », il n’hésite pas dans sa réponse : « Pas du tout… Ça fait plus de dix ans que ça m’est arrivé, et là ça se reproduit, dans le même contexte, dans le même stade, la même ville. En dix ans, rien n’a changé ! Bien sûr, il y a des racistes partout, je ne vais pas dire que ce n’est qu’en Corse ou que tous les supporters bastiais sont racistes, pas du tout ! Mais tant que les gens ne feront pas le nécessaire, ça va se reproduire ».

Invité à proposer des solutions, il livre ses réflexions : « Il faut vraiment sanctionner les racistes. Et ne pas minimiser les faits. Moi j’ai été insulté plusieurs fois par des supporters, ils m’ont dit : « Sale noir, tu ne mouilles pas le maillot ». Le club, les supporters, certains autres joueurs… Tout le monde a minimisé les choses ».

Ils disaient que c’était aussi à cause de moi, que je ne m’investissais pas assez sur le terrain…  Rien ne peut justifier des insultes racistes, dire à quelqu’un « Sale noir », ce n’est pas juste parce qu’il ne mouille pas assez le maillot ou qu’il ne fait pas assez pour son équipe. D’ailleurs, les propos de Julien Palmieri (« J’ai regardé le match et je n’ai rien entendu. Je trouve que venant d’un joueur comme ça, c’est dommage »«  Il devrait se faire tout petit. Je pense qu’il se cherche surtout des excuses  »), l’ont agacé. Même si tu joues mal, ça ne peut pas être un prétexte pour des insultes racistes », rappelant qu’en Angleterre, ça ne lui était jamais arrivé.

Conseillerait-il à Balotelli de porter plainte ? « Porter plainte contre qui ? Les supporters qui ont fait ça sont nombreux, tous ne seront pas reconnus… C’est la LFP qui doit prendre une décision comme ça ! Mario Balotelli, il ne peut rien faire. Moi on m’a dit de porter plainte. Je l’ai fait, le club l’a fait, mais contre X [Il insiste]. Une plainte contre X… A la fin, rien n’a été fait… Après j’ai envie de lui dire que je le soutiens à 100 %, qu’il a raison de dénoncer ça, que je suis sûr que c’est la vérité ce qu’il raconte.

En mai 2015, Pascal Chimbonda répondant aux questions de Romain Lantheaume pour Afrikfoot déclarait : « (La lutte contre le racisme) Cela revient à la justice, aux clubs et aux instances, c’est un tout. Mais, comme je dis, cela ne va jamais s’arrêter. On ne pourra rien faire, ils ont trop laissé faire et je pense que le racisme a pris le dessus sur tout ».

 

Previous post

Henri Vigana, réalisateur de "merci, Aimé césaire" est décédé

Next post

Les propositions de Benoit Hamon et de Manuel Valls pour les Outre-mer

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *