Culture

Pas de bal nègre à Paris

Guillaume Cornut, qui souhaitait « redonner au Bal Nègre » l’esprit cabaret de ses origines  au 33 rue Blomet, dans le XVe arrondissement a connu une semaine difficile. Objet de vives critiques, après deux pétitions et une manifestation d »une centaine de personnes devant ses locaux hier dimanche, il a finalement accepté de changer le nom de sa salle de spectacle en Bal Blomet.

@Magatte Diagne

@Magatte Diagne

Achetée par le martiniquais Jean Rézard des Wouves lors d’une campagne législative en 1924 comme quartier général pour ses meetings, la salle devient vite un lieu de danse, le bal colonial. Ernest Léardé y joue de la biguine. Ce lieu mythique a connu Robert Desnos ou encore Joséphine Baker dans les années 20 et 30 puis après guerre les Sartre, Vian ou Camus.

La mode de la biguine passée, ce local servira de simple café, puis club de jazz. Une tentative de reprise avec de la musique antillaise se révèle infructueuse.

Guillaume Cornut affirmait avoir demandé son avis à Claude Ribbe. Or celui ci ne cautionne pas le choix de ce nom dans BuzzFeedNews.

«Je me suis aperçu voici trois jours que mon nom avait été cité par Guillaume Cornut comme “caution” de l’intitulé de son établissement. Si je me suis réjoui voici quatre ans que l’établissement de la rue Blomet soit sauvé, je n’ai bien évidemment jamais approuvé qu’il l’ouvre sous l’appellation “Bal Nègre” et je m’étonne qu’il me cite sans m’avoir prévenu ni même m’avoir dit que son établissement allait ouvrir, ce que je découvre».

«Je suis très déçu de constater, renseignements pris, que l’établissement dont le nom fait aujourd’hui polémique soit totalement indifférent à la communauté noire de France et à son histoire dont Cornut ne semble pas connaître grand-chose. Ce nom de “Bal Nègre” assorti d’un logo représentant une caricature de Josephine Baker dansant avec une ceinture de bananes ne peut manquer de faire polémique. Je me désolidarise totalement de ce projet et déplore d’y avoir été mêlé à mon corps défendant.»

Previous post

Félix Béppo : La politique appartient aux citoyens et pas aux hommes politiques

Next post

Nous sommes tous des Théo

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *