Divers

PARFUM DE MORT ET FATAL COMPTE A REBOURS

( INTERDIT AU MOINS DE 12 ANS )

Ils ont 20, 30 ou 40 ans, bientôt 50…

Ils veulent toujours repousser leurs limites.

Ils postent des vidéos bien « délirantes », se filment en permanence avec leur Smartphone.

Ils se lancent des défis mortifères.

 

Quand l’âme a soif, il faut qu’elle se désaltère

-Fût-ce dans du poison (Ruy Blas, Victor Hugo)

smartphone 20 heures 16 s’affichaient sur le Smartphone de Christian.

Il téléchargeait des applications depuis une heure, sans avoir bougé d’un pouce, depuis qu’il avait garé la voiture. Les yeux rivés lui aussi sur le dernier bijou technologique sur le siège avant passager, Marc s’extasiait sur les possibilités désormais infinies qui s’ouvraient à lui.

La nuit était déjà bien avancée, quand Serena apparut, enfin, triomphante, dans le parking du centre commercial Millenand.

Elle s’engouffra dans la Renault Clio «  Ça y est, j’ai mes petits trésors, les garçons ! ». Elle sortit de la poche du jean un lipstick et se l’appliqua sur les lèvres. « Fais-moi un peu de lumière dans ton épave roulante ! » s’exclama-t-elle en riant.

La nuance mate se détacha, somptueuse, sur le visage.

« Je suis Kendall Jenner ! » hurla-t-elle ravie.

Une dame âgée  passa devant eux, son chariot la précédant péniblement. Elle les regarda, courroucée.

– Kendall ki sa ? ( Kendal comment ? )

Serena travaillait dans une des boutiques de mode de la galerie commerciale.

– Il faut vous mettre à la page; c’est l’égérie number one des plus grandes marques, bande de campagnards.

– Tu te feras avoir un jour ou l’autre, maugréa Christian. Ils finiront par découvrir ton petit manège.

Serena gloussa : « Vous êtes vraiment une bande de poules mouillées. Ecoute, si deux malheureux produits de beauté disparaissent dans leur boutique d’esclaves, pourquoi ça serait moi la coupable désignée ? Car ce n’est pas fini ! ». Et elle sortit de son sac  une minuscule bouteille de parfum.

Le must du must !

Un effluve troublant se répandit dans le véhicule

– Et tu n’as pas peur de gaspiller le parfum ? Ces machins, c’est à appliquer directement sur la peau.

Un sourire étrange se dessina sur les lèvres de la jeune femme.

– Éteins maintenant, et remonte les vitres, je vais m’en mettre sur le bras et vous me direz si ce n’est pas à se rouler par terre.

Elle chanta : Eclaire- moi

Eteins la lumière

Montre-moi ton côté sombre

Regarde les ombres

Qui errent…

Elle se contorsionna et se rapprocha des sièges avant : Sentez moi ça !

Les deux garçons ne purent s’empêcher de faire trembler le véhicule à grands coups de pieds, et en beuglant de plaisir. Ce qu’ils avaient humé et effleuré, c’étaient les seins de la jeune femme.

Elle avait enlevé son chemisier.

Les vitres teintées de la voiture les protégeaient des regards des derniers clients.

breasts

– Si vous voulez à nouveau renifler ça, trouvez- moi un bon plan pour ce soir. Je vous donne dix secondes : 10, 9, 8, 7,… 0. Alors qu’est-ce que vous me proposez ?

– On commence les vacances en beauté, ma jolie! On s’arrête à la Marina, et après Freddy’s House ! ( célèbre boîte de nuit sur la Grande-Terre en Guadeloupe ). Mais tes nichons baladeurs, peut-être que c’est la dernière fois qu’on les voit.

– Je n’ai qu’une parole. Vous savez les garçons, mon contrat c’est que pendant toutes ces vacances, toutes les fois que l’on arrivera devant les boîtes de nuit, vous pourrez les filmer avec votre Smartphone. Mais attention, il faudra que vous déclenchiez en moi une poussée d’adrénaline !

Les deux jeunes gens se congratulèrent  à grands renforts de serrements de mains et de bourrades amicales.

Christian fit rugir la Clio…Le véhicule s’élança.

Une heure plus tard…

Le paysage défilait à une vitesse folle. Les phares de la voiture ne faisaient que des trouées de lumière sur les bois campêche livrés à la nuit. Les troncs et les branches se mêlaient pour ne plus former qu’un écran opaque.

Serena se mit debout dans la voiture et fit glisser le chemisier. Elle versa sur sa poitrine une goutte du capiteux parfum. Marc approcha son Smartphone.

A cet instant, un virage peu plus serré que les autres, déséquilibra Serena, et elle fut projetée contre Christian, qui surpris, lâcha le volant. La Renault glissa le long d’un  talus, et rebondit violemment à trois reprises avant de s’immobiliser  dans un craquement de métal.

Serena  hurlait comme une possédée !

Vehicle-Accident

Il est des parfums frais comme des chairs d’enfant-

Et d’autres corrompus, riches et triomphants ( Baudelaire )

 

Les sociologues parlent d’adulescence : le refus d’entrer dans l’âge adulte et le prolongement des comportements d’adolescents. Si la culture geek n’est pas née avec les nouvelles technologies, ces dernières l’ont considérablement amplifiée.

Les préoccupations des adultes sont ridiculisées, considérées comme « prises de têtes », alors que l’on veut s’éclater. Leur idéal de vie et l’acquisition d’une certaine maturité s’estompent au profit de l’exaltation des valeurs de la jeunesse.

Aux Antilles, les conducteurs de deux-roues roulent sans casque,  zigzaguant entre les flots de voitures, flirtant avec la mort.

Perpétuellement insatisfaits, en quête de jouissance immédiate et donc irrésistiblement réceptifs à toutes les injections de la publicité et du marketing-puissants, nous sommes incapables de différer l’acquisition de nouveaux produits. C’est la dé-construction de la personnalité : on ne se sent plus responsable de ses actes, ni vis-à-vis de ses proches, ni vis-à-vis de la société.

 

 

Previous post

LE FLAMBEAU DE CARIFESTA POUR LA BARBADE

Next post

LE POINT SUR LE CHIKUNGUNYA EN GUYANE

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *