Société

ORANGE CARAÏBE A L’INDEX

Yvon Pierre-Joseph président de l’association des Consommateurs et citoyens de la Caraïbe dénonce les pratiques illégales d’Orange Caraïbe. 

orange caraibe

L’Association des Consommateurs et citoyens de la Caraïbe A3C avait déjà relevé l’attitude douteuse du groupe Orange Caraïbe justifiant l’annonce d’un débit 20 Mo pour un débit réel compris entre 8 et 20 Mo, publicité depuis modifiée mais tient surtout à dénoncer les artifices utilisés pour récupérer de l’argent.

Ainsi, un consommateur qui, par oubli, n’avait pas réglé́ sa facture du mois précédent reçoit une facture pour le mois de mars intégrant celle de février à régler avant le 28 mars. Son téléphone est suspendu deux semaines avant cette date au motif d’une dette. « Vous avez jusqu’au 28 mars pour régler votre note mais il faut payer si vous voulez téléphoner ». Où Orange mentionne-t-il la suspension de la ligne ? Nulle part… Mais il y a mieux : la facture suivante se voit augmentée d’un montant de 9,48 euros pour « frais de gestion – frais financiers ».

Le plus grave reste qu’Orange Caraïbe transforme ses contrats pour gagner plus. Le problème est que la démarche est illégale.

Pour un contrat orange préférence 2h et internet illimité pour 8,99 euros 3 numéros Kdo illimités rajoutés en 2014 le tarif était de 46,99 €. En octobre 2014 les 46,99 se transforment en 47 euros. Sur un an et avec l’ensemble des clients d’Orange Caraïbe, le gain est plus que substantiel. Pour autant, cela ne suffit pas. Dès octobre, les factures laissent entrevoir une mention d’abonnement internet limitée à 500Mo. En janvier vous ne pouvez plus téléphoner comme avant, dès avant le milieu du mois, vous ne pouvez plus accéder ni à internet ni au téléphone faute d’unités. Le problème est qu’avec 20 euros rajoutés, cela fait 47+20= 67€. Le responsable de cette ponction : la limitation d’internet à 500Mo au détriment de vos communications et vice-versa ! Pourquoi dès lors ne pas basculer à l’option Smart illimitée à 69€ avec mobile ou 59€ sans mobile ?

C’est ainsi qu’Orange Caraïbe pousse ses clients à modifier leur offre en l’augmentant, et en renonçant à des numéros Kdo qui ne rapportent pas assez à Orange Caraïbe.

L’A3C invite donc les consommateurs et citoyens de la Martinique à être vigilants pour obtenir un peu plus de respect de la part de tous les groupes qui tentent de tricher. Il existe aussi des recours, notamment des procédures collectives que nous proposons de mettre en œuvre !

Previous post

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT

Next post

LE DEFI DE L’INSERTION DES JEUNES ULTRAMARINS

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *