Divers

On a l’impression d’être dans un mauvais film américain

Alain Celini a disparu au Gosier depuis 20 jours. Sa soeur Leonide nous confie l’angoisse et le désaroi de la famille.

97L : Racontez-nous ce 9 novembre.

Aux alentours de midi, Alain, après s’être occupé de son jardin, s’est absenté pour percevoir un loyer dans une maison avoisinante à Port Blanc, à 30 mètres de son domicile. Le locataire dit qu’il est parti peu de temps après. On n’a plus de nouvelles de lui depuis…

97L : Et par la suite ?

Il y a eu des recherches par les proches, des appels… Sans résultat. Il a fallu se résoudre à déclarer sa disparition. Une battue a été organisée à Port Blanc depuis Grande Ravine. Avec toute la pluie tombée et la végétation luxuriante, on pensait qu’il etait peut etre dans les fourrés. Les fouilles ont ete minutieuses mais n’ont pas abouti.

97L : Il parait invraisemblable que quelqu’un puisse disparaitre dans un petit pays comme la Guadeloupe.

C’est ce que tout le monde dit. Mais les jours passent inexorablement et nous n’avons pas le moindre indice. Alain est un homme en bonne santé, un sportif ancien professeur d’EPS, champion de 400 m, connu de tous au Gosier. Sa tenue prouve aussi qu’il n’avait pas l’intention de s’absenter loin de chez lui.

97L : Comment vivez-vous cette épreuve ?

C’est très dur l’attente mais la solidarité joue. Les médias ont relayé notre appel. Des voisins, des collegues, des joggeurs sont partie prenante dans les recherches. On a l’impression d’être dans un mauvais film américain sans fin. Et la question lancinante : Que s’est-il passé  ?

D’après le Ministère de l’Intérieur en France plus de 40 000 personnes disparaissent chaque année. Plus de 30 000 sont retrouvées. Il reste environ 10 000 disparitions non élucidées classées inquiétantes.

Previous post

Vendre la Route du Rhum aux Etats-Unis ?

Next post

Marché de Noël de là Bas

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *