Société

« Nous sommes solidaires du peuple st-martinois et de sa lutte »

La Première ministre de Sint Marteen Silveria Jacobs a tenu une réunion d’urgence suite aux barrages routiers en partie française.

@St Marteen

«Nous sommes solidaires du peuple français de Saint-Martin et de sa lutte, et prions pour résoudre ce conflit par le dialogue dans l’intérêt de tous. Notre priorité en ce moment est que la population soit en sécurité.
Le gouvernement et ses services d’urgence font tout ce qui est en leur pouvoir pour garder les saint-martinois et les visiteurs de notre île sains et saufs. Des échanges constants entre le gouvernement de Sint-Marteen, la Collectivité de Saint-Martin et la préfecture concernent les manifestations et les blocus.

Il y aura une présence policière accrue du côté néerlandais, nottament une vigilance particulière autour de nos frontières communes afin d’assurer la sécurité de la population, ce qui ne signifie pas leur fermeture. Les résidents et visiteurs sont invités à suivre nos instructions et à coopérer pleinement avec la police.
Alors que les barrages routiers du côté français sont effectifs, les autorités françaises ont assuré que la circulation est toujours possible via la frontière Cole Bay / Bellevue. Cependant, quiconque choisit de le faire le fera à ses risques et périls.

Les autorités françaises ont publié une déclaration conseillant aux visiteurs de modifier leurs projets de voyage ou de rester sur place à Saint-Martin. Le Premier ministre Jacobs a réitéré que toutes les parties prenantes font actuellement tout ce qui est en leur pouvoir pour accueillir celles qui ont choisi de quitter la partie française et de terminer leur séjour à St. Maarten.
La population et les touristes peuvent être rassurés. Leur sécurité est assurée. Que chacun garde son sang-froid, reste du côté néerlandais et ne s’aventure pas du côté nord de l’île à moins que cela ne soit strictement nécessaire. Sint-Marteen reste ouvert aux affaires, et nous rappelons à nos concitoyens que chacun de nous est un ambassadeur pour les autres.

En tant que gouvernement de Sint-Marteen, nous souhaitons à nos homologues du Nord une sortie rapide de cette impasse et espérons que la vie revienne à la normale le plus rapidement possible. Les contacts entre les deux gouvernements se poursuivent tandis que nous ėtudions l’évolution de la situation au quotidien. Nous continuerons à faciliter les dispositions prises pour les personnes et les touristes qui partent du côté français ».
Previous post

OPHELIE si près du titre ultime

Next post

Un antillais auteur de cris racistes lors d'un match de volley ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *