Société

Nous sommes tous des Théo

Plusieurs centaines de personnes ont participé lundi à une marche dans la cité des Trois Mille, en Seine-Saint-Denis, où Théo un jeune homme de 22 ans a été sodomisé à l’aide d’une matraque par des policiers jeudi.
La description par Théo, de son contrôle jeudi soir à Aulnay, donnera des sueurs froides à tous les parents de jeunes de banlieue. Et qu’importe son origine. Ce viol aurait pu arriver à n’importe quel jeune ultramarin.

« Il me regarde, j’étais de dos, mais j’étais en trois quarts, donc je voyais ce qu’il faisait derrière moi. Il prend sa matraque et il me l’a enfoncée dans les fesses, volontairement. Dès qu’il m’a fait ça je suis tombé sur le ventre, j’avais plus de force. […] Ils m’ont mis les menottes et là ils m’ont dit ‘assieds-toi maintenant’, je leur ai dit ‘j’arrive pas à m’asseoir, je sens plus mes fesses’, et ils m’ont mis des gaz lacrymogènes dans la tête, dans la bouche, un coup de matraque en pleine tête. »

« Dans la voiture, ils m’ont mis plein de coups, des patates, m’ont matraqué les parties intimes, m’ont craché dessus, traité de “négro”, “bamboula”, “salope” », ajoute-t-il.

Le jeune homme, toujours hospitalisé lundi, a été opéré et présente une section du sphincter anal et une lésion du canal anal de dix centimètres de profondeur. Une blessure qui lui vaut, à ce stade, soixante jours d’interruption totale de travail. Des rappeurs ont témoigné en sa faveur comme Yousoupha.

youssoufa

 

Bruno Beschizza le maire d’Aulnay a tenu lui aussi à réagir : Ce week-end des faits extrêmement graves se sont déroulés durant un contrôle de police et ont été rapportés par la presse. Dès lors que nous avons eu connaissance des faits reprochés, la municipalité que je conduis a tenu à apporter son soutien indéfectible au jeune homme ainsi qu’à sa famille dans cette terrible épreuve.

Une enquête avait été ouverte pour viol. Aujourd’hui, le parquet annonce requalifier les chefs d’accusation en « violences volontaires » avec circonstances aggravantes.

Je l’ai dit, je l’ai répété : toute la lumière doit être faite sur cette affaire intolérable et inacceptable.

Le métier de policier est un métier noble.
La police est là pour protéger et non humilier nos concitoyens.
Je ne comprends donc pas cette requalification.
Nous, les Aulnaysiens, ne pouvons pas comprendre cette requalification.
Elle est vécue comme un détournement de vérité.

Je répète mon soutien plein, entier et total à la famille. L’immense majorité des jeunes aulnaysiens sont des exemples positifs. Ce jeune homme en fait partie.

L’enquête pénale doit donc être menée le plus rapidement possible et dans la plus totale transparence, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. J’en appelle donc au Ministre de l’Intérieur. Il n’est pas possible de laisser planer un doute, de cacher ou de dissimuler » .

Previous post

Pas de bal nègre à Paris

Next post

Rayons les traces négatives du passé !

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *