Société

Noir, c’est noir !

Ce ne sont pas les personnages noirs d’Hergé dans Tintin mais cela nous y fait penser par l’exagération de leur pigmentation.

Ces images sont issues d’un imagier qui propose des dessins de personnages, animaux, objets et situations de la vie courante, à la maison et à l’école. C’est un outil très utilisé par les enseignants en maternelle et pour les petites classes de l’élémentaire.

Si on note le souci des auteurs de présenter des enfants de la diversité,  on ne peut que s’étonner de la teneur en mélanine improbable des cellules pigmentaires des quatre chérubins.

Le cheveu crépu donnant un reflet laineux, seuls les yeux, le nez et la bouche sont visibles. Une chance pour celui qui porte des lunettes : sa monture est blanche !

On peut alors se questionner sur l’apport de ces dessins pour tous les enfants, quelle que soit leur couleur de peau, en termes d’image de soi et de reconnaissance de l’autre.

La semaine dernière, l’ex-Garde des Sceaux face au journaliste de Complément d’enquête l’interrogeant sur les propos racistes à son encontre s’était fâchée :  « Vous posez la question de la violence que cela représente ? Pour des gamines de 3 ans ? de 13 ans ? de 20 ans ?… Vous vous rendez compte de ce que c’est ? »

 

Previous post

La semaine du film Caraibe

Next post

LES PETITES INDISCRETIONS DU GRAND MECHANT ZOUK

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *