Divers

n’invitons pas la COVID en famille

Les vacances de la Toussaint représentent traditionnellement un moment de recueillement et de communion essentiel, gravé dans le cœur des Guadeloupéennes et des Guadeloupéens.
Si ces moments de rassemblement sont fondamentaux pour nos familles, nous conviendrons tous de l’importance de protéger nos proches en cette période d’épidémie, en particulier les plus fragiles.
Malgré une lente diminution des indicateurs épidémiques, notre département est toujours classé en zone d’alerte maximale et le taux d’incidence reste au-dessus du seuil d’alerte, en particulier dans la tranche d’âge des 60-80 ans présentant un risque accru de complications face à la Covid-19.
Notre population souffre également de davantage de maladies chroniques, à tout âge. Aussi, pour des fêtes de la Toussaint en toute sécurité, ne faisons pas l’impasse sur l’ensemble des gestes-barrières, notamment le port du masque mais aussi le lavage des mains s’il y a échange d’objets.
Évitons les regroupements dans de petits espaces et étalons les visites à nos défunts pour éviter tout risque de transmission du virus.
Il est rappelé que la règle nationale limite les rassemblements à 6 personnes maximum, en conformité avec l’état d’urgence sanitaire déclenché pour l’ensemble du territoire français.
Tant que ce virus sévit et menace nos familles et nos proches, il est également vital de refuser, dans la sphère publique ou privée, tout contact physique de type embrassades ou accolades.
Ensemble, pendant ces vacances de la Toussaint, restons très vigilants pour lutter contre le virus.
AN NOU SANBLÉ POU KONTWÉ VIRUS LA
Previous post

ASCODELA : RETOUR VERS LE FUTUR

Next post

Robert Sebas, Guyane : "le comité Miss France prend tout et ne donne rien"

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *