Société

Nicolas Dupont-Aignan : GUYANE : METTONS FIN À LA DÉMISSION DE L’ETAT

La tension sociale qui agite la Guyane depuis plusieurs jours exprime la colère légitime d’une population abandonnée par les Gouvernements successifs.

Le mouvement social qui paralyse les différents secteurs de l’économie de même que les établissements publics est la conséquence d’une démission de l’Etat qui n’a que trop duré. Alors que les Guyanais attendent des réponses politiques fortes, l’envoi d’une simple mission de hauts fonctionnaires est à juste titre perçu comme l’expression d’une forme de mépris.

La Guyane constitue effectivement l’un de ces trop nombreux territoires abandonnés par la République. Son taux de chômage record, son clientélisme exacerbé, son immigration incontrôlée, ses problèmes d’éducation, d’accès au foncier et au logement, ou encore son insécurité permanente souvent liée aux trafics de drogue gangrènent la société. L’injustice que vivent nos compatriotes ultramarins est insupportable. Parce que les principes d’unité et d’indivisibilité de la République ne sont plus assurés, je garantirai la mise en place de mesures fortes pour rétablir la continuité territoriale :

1.       Le rétablissement de l’ordre par la construction de nouvelles places de prison, le renforcement des effectifs de nos forces de l’ordre et militaires et l’application du principe de tolérance zéro sur l’ensemble du territoire national.

2.       Le renforcement du contrôle aux frontières, en vue d’améliorer la lutte contre l’immigration illégale et les trafics de stupéfiant.

3.       La création d’un Ministère de la Mer et de l’Outre-mer, pour renforcer la visibilité de l’Outre-mer et le développement d’une stratégie nationale de promotion des atouts de l’Outre-mer.

4.       La division par 2 du prix des billets d’avion et plus largement du coût du transport entre l’Outre-mer et l’Hexagone, dans les deux sens et pour tous. Afin d’y parvenir j’étendrai à l’Outre-mer le dispositif déjà appliqué pour la Corse qui a déjà fait ses preuves.

5.       Le remplacement de l’octroi de la mer par la TVA pour les produits importés de l’Hexagone et de l’Union européenne ne concurrençant pas la production locale, pour stimuler la concurrence et faire baisser les prix et favoriser la concurrence dans la distribution pour lutter contre la vie chère.

6.       Le renforcement de la défiscalisation pour les investissements réalisés outre-mer dans les secteurs d’avenir ou moteurs en matière de développement économique et de création d’emplois : le logement (social, intermédiaire et libre), les technologies de l’information et de la communication (renforcement des réseaux et créations de logiciels), le tourisme (construction et rénovation de chambres, équipements productifs), les énergies renouvelables, la pêche, la recherche-développement privée visant à valoriser la biodiversité marine.

7.       La création d’un fonds en faveur des investissements touristiques des communes souhaitant développer des équipements favorisant le développement touristique (création et aménagement de zones d’activités à vocation touristique…).

8.       La création dans chaque département et collectivité d’outre-mer une agence coordonnant et mutualisant les initiatives de l’Etat et des collectivités territoriales en matière d’aide au développement en faveur des pays limitrophes, dans le cadre d’une gouvernance partagée Etat-Collectivités.

9.       L’engagement d’un plan de construction et de rénovation des écoles primaires en partenariat avec les communes et le renforcement de l’apprentissage du Français dans le cadre d’un partenariat rénové entre l’Education nationale et les structures de l’Education populaire, pour améliorer l’accompagnement des enfants en difficulté à l’école et dans leur milieu familial.

10.   La mise en œuvre, en lien avec les collectivités locales, d’un plan de rattrapage de l’encadrement médical pour atteindre les ratios hexagonaux.

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France

MILO Photo
Previous post

Le NPA et Philippe Poutou tiennent à apporter tout son soutien à la lutte du peuple guyanais.

Fillon 2017
Next post

François FILLON : La Guyane traverse une crise sans précédent.

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *