Divers

MURIELLE KABILE : la collection ‘Hair du Temps’ La Mystérieuse

Martiniquaise avec des origines Kabile, déterminée, Murielle Kabile coiffeuse, spécialisée dans la coiffure artistique, créatrice, designer, a créé il y a 1 an son entreprise AKM (Artiste Kabile Murielle) Design Evolution, dans le but de réunir plusieurs talents autour de son savoir-faire.

mureil 1

Une première exposition collection ‘Hair du Temps’, La Mystérieuse à l’espace Hapsatou Sy au Viaduc des Arts 75012 Paris à son image qui confectionne et tisse les cheveux pour en faire des modèles uniques. Un travail de précision, minutieux et cousu avec du fil de tissage. Des assemblages de plusieurs tresses, coiffées, laquées et beaucoup de soins. On y ajoute des accessoires et des bijoux.

Faire rêver, représente pour Murielle ‘La simplicité dans la collection tressée, car la tresse est de toutes les origines, tout le monde porte de la tresse, ou les cheveux libres, Elle dit ‘’il n’y a pas de frontière, je ne le consacre pas à une culture, où un style Afro, j’ai approprié la tresse comme un art universel.

muriel 4

97Land : Vous êtes une créatrice et designer hors du commun. Expliquez-nous le début de vos créations en cheveux ?
Pour tout vous dire, depuis Mai 2015, j’ai commencé à faire des créations de cheveux, j’ai décidé d’évoluer, d’aller plus loin dans mes recherches. J’ai été coiffeuse artistique, ancienne couturière, et j’ai voulu combiner les deux métiers. Un coup de folie, j’ai commencé à confectionner des robes.

97L : Pouvez-vous nous présenter les 15 modèles de la collection ?
C’est le côté mystérieux, de ma dernière création de cheveux couleur rouge, de ma personne, et ce que je perçois sur mon égérie. Son regard perçant de couleur vert, son crâne rasé, tatouages, on ne sait pas à qui on à faire. Quand on la voit, elle a ce côté, mystérieux. Des nœuds de papillons, des vestes, des jupes, des shorts, des grandes capes, des robes. L’avantage du cheveu, c’est que l’on peut lui donner ce volume, que l’on n’aura pas avec une robe classique. On peut crêper, et créer un volume. C’est fabuleux, fantastique et j’adore.

97L : Ce sont des cheveux naturels, crépus, métisses venant d’Afrique ?
Ça dépend des créations, que je veux avoir, j’utilise autant du naturel, que du synthétique. Pour obtenir du volume, de la dernière création, la Mystérieuse, il me fallait des cheveux synthétiques, beaucoup de matières, et l’effet volumineux, c’est avec les cheveux synthétiques. Quand je confectionne, je ne compte pas le nombre de cheveux, ni les quantités, je passe d’une couleur à l’autre, selon mes envies, mes gouts et mes humeurs.

97L : Comment travaillez-vous les modèles de la collection HAIR ?
Je confectionne les cheveux, sur un buste taille 36, c’est du moulage, les créations représentent plus de la Haute-couture, de toucher l’art, de toucher, la mode à grande échelle. Mon but, c’est de changer de la coiffure, et d’apporter une autre touche et surtout de mixer mes deux métiers. Ce sont des modèles uniques, que les femmes ne peuvent pas porter au quotidien, comme un vêtement, c’est avant tout une collection d’art, un modèle que l’on peut porter pour un événement unique. Je veux vraiment que cela reste dans l’idée d’un objet l’art.

97L : L’art et la folie sont vraiment compatibles dans vos créations ?

mureil 3
Absolument, j’ai un côté cosy, le fond de ma pensée, ce qu’il y a au fond de moi. J’en ai eu marre des qu’en dira-t-on. J’ai décidé de franchir un grand pas, de m’éclater aux regards des autres. Sans me soucier des opinons. Être libre de pouvoir m’exprimer.

J’ai voulu donner le rapport couture et cheveux, l’assemblage des cheveux avec la fermeture éclair ouverte devant le visage, c’était aussi le message de dire que, je suis aussi couturière, artiste et designer Hair. Pour la coiffure de la tour Eiffel, j’ai utilisé un support que j’ai fabriqué et une construction à base de cheveux. J’évolue dans mes créations, sans regarder ce que fait l’autre, car je veux être unique. C’est moi avec mon histoire de cheveu : Depuis mon enfance, j’aimais coiffer mes poupées, mes amies et moi-même, qui change souvent de coiffure. La coiffure et la couture font partie de ma personne. Dans l’inconscient l’histoire de mes origines, Antilles, Kabile et Afrique, se trouve dans les créations. Quand je confectionne c’est dans l’idée de faire une création unique, sans penser à une culture ou un pays ou une origine.

97L : La montée des marches de Cannes en Mai 2015, vos impressions ?
C’est très particulier, j’y suis allée au culot, avec une robe en création cheveux, le meilleur endroit pour connaître si la création est tendance pour les peoples du cinéma ou le show bisness. Mon égérie Stéphanie Lambert, le style atypique, crâne rasé, des tatouages, pour le look de l’Hair du Temps. Un buzz exceptionnel, des passages avec les chaines France Ô, Fashion TV, des photographes en masse pour le meilleur cliché de la robe bustier en cheveux.

97L : Quel est le bilan d’AKM (Artiste, Kabile, Murielle) et vos projets de création de cheveu en 2016 ?
Plein de projet en 2016, deux ans de création pour AKM Design Evolution, une belle progression avec les événements, une réussite avec les différends, partenaires, des défilés, coiffeuse officiel pour la Pulpe Fashion Week, la Black Fashion Week Paris, des concours pour des shootings. La nouveauté des mannequins grandes tailles pulpeuses pour le défilé La ‘Pulp Fashion Week Paris’ avec deux créations ‘Futuristic Hair By Murielle Kabile au Palais BONGNIART à Paris .Des créations de la collection mystérieuse, sont exposées dans la galerie d’art EBANO, première galerie africaine en Italie. Des cours pour s’auto-coiffer, pour apprendre à se coiffer au quotidien à l’espace Hapsatou Sy et un livre en préparation collection l’Art du cheveu.

Facebook : Murielle Kabile Compte-Plein

Propos recueillis par Wanda NICOT

Previous post

Les obsèques de Philippe LUTAIRE à Gourbeyre

Next post

Au Zenith, la terre a tremblé

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *