Société

Motion de soutien aux employés de France-Antilles

La société AGM Antilles-Guyane Médias après avoir été placée en cessation de paiement en avril a été liquidée par le tribunal de commerce de Fort de France avec poursuite de l’activité pendant 3 mois.

Parmi les trois repreneurs potentiels, AJR Participations de Aude Jacques-Ruettard, 458 ème fortune de France, petite fille de Robert Hersant s’étant engagée à préserver les emplois, Marc Laufer au nom de She Three dont l’offre de reprise prévoit la suppression de plus de 80 postes, et une régie publicitaire chargée de vendre de la pub dans l’Hexagone départagés lors d’une audience du tribunal le 6 juin.


MOTION DES ELUS DE LA COLLECTIVITÉ TERRITORIALE DE MARTINIQUE

France Antilles, journal publié en Martinique, depuis avril 1964, est le seul quotidien aujourd’hui.

Le tribunal de commerce décidera de son sort, le 6 juin, après l’étude de deux dossiers de repreneurs. L’un envisage déjà la suppression de 89 emplois sur un total de 317 répartis en Martinique, Guadeloupe et Guyane.

Les élus de la Collectivité Territoriale de Martinique, réunis ce jour, apportent leur total soutien aux salariés pour le maintien de leurs emplois et la poursuite du journal au service du pluralisme et de la libre expression.

La liberté de la presse est un rempart de la démocratie.

Lorsqu’un journal meurt, c’est un peu de la démocratie qui s’en va.

Soutenons les salariés et le maintien de leur outil de travail.

Previous post

Célébrations pour la journée nationale de commémoration pour les victimes de l'esclavage colonial

Next post

DTONE : LA NOUVELLE ERE DE L’ICONOGRAPHIE DANS L’ART VISUEL

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *