Divers

MORT TRAGIQUE DU RESTAURATEUR « CHABIN » A SAINT MARTIN

Alors que le salon de la gastronomie bat son plein et met à l’honneur les cuisiniers, nous avons appris avec stupeur la disparition de Laurent Gros Desormeaux dit Chabin, personnalité bien connue à Saint Martin, patron du Chabin’s Café à Marigot qui s’est donné la mort dans son restaurant.

Nous imaginons la détresse de ses proches aussi ne retiendrons nous que les mercredis du Front de Mer, sa façon de vous appâter avec son lambi ou son chatrou et ses punchs bercés de bon zouk, ses « Oué » en réponse aux appels des habitués.   

Aline Hanson présidente du conseil territorial de Saint Martin a tenu à lui rendre hommage : « Sa profonde gentillesse et la qualité de sa cuisine créole manqueront à Saint-Martin… J’ai également une pensée émue pour les enfants de Laurent auxquels je transmets tout mon réconfort ».

97land adresse toutes ses condoléances à la famille.

Previous post

1 an déjà !

Next post

Kanelle Leger champion de la Martinique 2015

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

2 Comments

  1. rudy
    février 16, 2016 at 10:33 — Répondre

    les mots me manque mais sa joie restera ancré pour toujours..Ton esprit plane parmis les anges aujourd’hui et la jalousie de ne pas pouvoir partager ta gaieté me rend un peu nostalgique.tu as fait ton choix.comprendre prendra du temps l’accepter sera difficile.je sens que un jour la personne que tu étais sera la raison de mon envie de rendre les gens heureux comme tu as pu le faire avec les gens t on côtoyer.c est le temps pour toi de régaler ces anges qui ton donner l’envie d y croire..repose en paix mais pas trop quand même anime l au de la pour que le jour où j’arriverai la haut qu on puisse vivre le bonheur à l infini. Merci cousin

  2. février 16, 2016 at 20:57 — Répondre

    Un hommage pour Laurent, dit « Chabin » aura lieu mercredi soir de 18:30 à 22:00 au Chabin restaurant sur le front de mer à Marigot, vous êtes tous les bienvenus. Une messe aura lieu jeudi à 14:00 à l’église de Marigot.

    Quelqu’un de bien nous a quitté, il avait toujours le sourire, même en parlant de ses soucis, personne n’a vu venir son geste, c’est tellement dommage ! Nous , nous aurions pu l’aider en lui offrant des pages de pub, mais nous ne l’avons pas fait, même si nous y avons pensé, comme dit manu, après c’est trop tard…

    Magnifique texte de Manu le trésorier de Unity Ya Magazine Presse Saint-Martin ( Louis-Emmanuel Jeffry ) : Ce que je peux tirer de ce geste désespéré est que je dois prendre cela comme une leçon, détourner mon regard de ma personne, écouter les cris de ceux qui souffrent, lire entre les lignes pour soutenir ceux qui n’osent pas s’exprimer d’eux même.
    Faire attention aux autres, cette société nous forme de manière à ce que nous soyons égoïstes alors que ça ne coûte rien de s’asseoir avec un ami et d’écouter sa peine…
    Les plus tendres sont ceux qui ont pris les coups les plus durs
    Les plus souriants sont bien souvent ceux qui ont le coeur qui saigne.
    Ceux qui prennent tout sur leur dos sans jamais chigner, qui sont là pour tous les autres sans rien avoir en retour
    Ceux qui souffrent en silence…
    Tout ce qu’on peut en tirer c’est une leçon
    Faire attention au mal de ceux qui nous entourent
    Avant de les retrouver morts…
    Trop peu souvent nous faisons attention aux problèmes des autres, pensant toujours que quelqu’un d’autre s’en chargera
    Non ! C’est à nous d’agir lorsque nous voyons quelqu’un en détresse
    Le bonheur est gratuit alors partageons le sans compter
    Je parle aujourd’hui en tant qu’homme révolté, homme qui profite de cet événement triste qui a marqué de nombreux coeurs à Saint-Martin pour faire passer un message important, afin que Laurent Gros-Désormeaux ne soit pas parti en vain mais que ce qu’il voulait crier haut et fort résonne dans nos têtes
    Que le souvenir d’une telle bonté résonne dans nos têtes, que nous prenions exemple sur cet homme. Tournons nous vers celui dont les cris sont masqués par son sourire, ne nous contentons pas d’un « ça va » intéressons nous à l’autre non pas pour lui extirper des informations alléchantes mais pour l’aider à traverser cette épreuve qu’est la vie.
    Ensemble nous pouvons faire de ce monde un monde meilleur.
    RIP Laurent, toutes mes condoléances à la famille de Laurent

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *