Culture

Militants et militantismes communistes à la Martinique 1920-1971

Rolande Bosphore, professeur et docteur en histoire présente sa thèse à la Bibliothèque Schœlcher le mercredi 9 mars  2016 à 18h30

 rolande bosphoreLa Collectivité Territoriale de Martinique présente la thèse « Militants et militantismes communistes à la Martinique 1920-1971 » de Rolande Bosphore le mercredi 9 mars 2016 à 18h30, à la Bibliothèque Schœlcher. 

A travers diverses sources, particulièrement des sources orales recueillies auprès d’anciens militants communistes et d’articles de la presse communiste martiniquaise, l’auteur cherche à éclairer sur la ferveur militante d’hommes et de femmes de la Martinique, membres d’une famille politique essentielle dans le courant du XXe siècle.

L’ouvrage parcourt une longue période s’étendant principalement de 1920 à 1971, montrant les débuts balbutiants du communisme à la Martinique, son ascension, sa période florissante et les débuts de son lent déclin. La problématique est d’abord de faire découvrir des Martiniquais dans leur vécu de militant communiste, montrer comment ces hommes et ces femmes s’approprièrent une doctrine, la transformèrent peut-être pour l’adapter à leurs besoins, à leur culture.

Rolande Bosphore, originaire de Trinité, est professeur et docteur en histoire. Après une thèse soutenue à l’Université des Antilles, elle est actuellement chargée de recherche et membre associé au laboratoire AIHP GEODE de la faculté des Lettres et Sciences humaines de l’UA, pôle Martinique.

 

 

Previous post

Lutte contre le pillage archéologique à La Réunion

Next post

COUPE DAVIS : Tous contents ?

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *