DiversSociété

Michaux-Chevry ou l’art de noyer le poisson !

LMC OU L’ ART DE NOYER LE POISSON !

Interrogée lundi matin par une radio locale, sur sa responsabilité sur la non potabilité de l’eau et sa pénurie dans la région Basse-Terrienne, Lucette Michaux-Chevry a plaidé non responsable et non coupable. Dans un parfait exercice de « langue de bois » dont elle est coutumière, elle a noyé le poisson en évoquant le cyclone de 28, Hugo, l’ancien hôpital de Basse-Terre, une entreprise de pompes funèbres, Mitterrand et même Macron qui n’aurait pas su, contrairement à Mitterrand, bousculé les procédures.

Evidemment, elle a occulté le fait que depuis une cinquantaine d’années, elle a régné en maitre absolu dans la région. : Présidente du conseil général, maire de Gourbeyre, présidente de la région, maire de Basse-Terre et actuellement présidente de la communauté d’agglomération du sud Basse-Terre.. Sans compter qu’elle fut une proche du président de la république : Jacques Chirac, dont elle a été une ministre.

Quant au colossal déficit de la CASBT, dont est la présidente, là aussi, elle n’y est pour rien. Ainsi au lieu de répondre à cette question, elle a évoqué le déficit de la ville…de Pointe-à-Pitre.
Et pourtant le journaliste a été charitable. Il aurait pu l’interroger sur l’insuffisance du traitement des déchets et notamment sur l’absence de tri sélectif dans sa communauté d’agglomération etc.…

En attendant, des milliers de citoyens souffrent dans leur quotidien, en l’absence du précieux liquide ou de sa non potabilité.

Alain PLAISIR
Président du CIPPA

Previous post

PSE et la réhabilitation

Next post

VOUS N'AUREZ PAS LE PEUPLE MARTINIQUAIS AVEC VOS DIVERSIONS

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *