Sports

Mbappé au paradis, J.K Augustin aux enfers

L’un marque en Equipe de France, a droit à toutes les attentions, l’autre d’origine haïtienne est écarté des Espoirs. Il y a un an, les deux menaient la France des moins de 19 à la victoire au championnat d’Europe contre l’Italie. Destins croisés de deux parisiens…

C’était en juillet 2016. Vainqueurs de l’Euro des moins de 19 ans, les deux principaux atouts offensifs de la France brillaient de mille feux. Meilleur buteur,  Jean-Kévin Augustin 6 buts, celui dont le nom revenait le plus souvent, devançait Kylian Mbappé 5 buts.  Selena Mihoub sur RTL tablait cependant sur Mbappé : « Augustin n’est peut-être pas LA star de cet Euro dans cette équipe de France. Avec cinq buts dans cette compétition, Kylian Mbappé est en train d’exploser. Le Monégasque est dans tous les bons coups de l’équipe entrainée par Ludovic Batelli »…

On connait la saison 2016-2017 des deux amis, Mbappe se révélant à Monaco avant de signer ce fabuleux contrat avec le PSG. Barré au PSG, Jean-Kévin Augustin est allé trouver du temps de jeu ailleurs. La Juventus proposait 12 millions d’euros. Insuffisant aux yeux des dirigeants du PSG, qui ont finalement récupéré 13 millions après la vente de l’international espoirs français à Leipzig, 2ème du dernier championnat d’Allemagne pour un contrat de 5 ans.  Pour le journal Bild, Augustin expliquait sa venue : « A Paris il y a plus d’étoiles… Nous sommes une jeune équipe qui cherche à se prouver. Et le centre de formation est mieux ici qu’à Paris. Neymar ? C’est bien pour le club et les fans. Mais je suis allé à Leipzig pour jouer plus. Le passé ne m’intéresse plus désormais. »

Jeudi soir Kylian declarait : «C’est une belle journée, une signature, un but, une victoire».

Vendredi, Jean-Kevin, JKA pour les intimes, retrouvait l’équipe de France Espoir pour un match contre le Chili. Sa prestation n’a pas convaincu le sélectionneur Sylvain Ripoll, ancien entraîneur de Caen. À la mi-temps, sa décision de remplacement provoque une mauvaise réaction de Jean-Kevin qui a des mots avec l’entraîneur.  Ces propos ont été modérément appréciés à la FFF.

«Nous avons fixé un cadre, avec des règles à respecter, que nous avons présenté aux joueurs et auquel ils ont adhéré. Jean-Kévin, par son comportement, est sorti de ce cadre. J’ai décidé, en concertation avec mon staff, de le renvoyer. Le premier match des éliminatoires arrive mardi, puis nous en aurons quatre autres en octobre et en novembre. Nous n’avons pas de temps à perdre.»

Il reste à Jean-Kevin la Champions League (notamment contre Monaco) pour ne pas se faire oublier en France. On lui conseille de s’excuser tout d’abord, d’attendre la sanction qui sera prise à son encontre et on lui souhaite de revenir bien vite en équipe de France afin d’exprimer son talent. Dans le cas contraire, la sélection haïtienne se frotterait les mains de l’avoir à la pointe de son attaque. Pas sur que cela suffise à Augustin…

Previous post

Communiqué d'activité cyclonique dimanche 03 septembre à 12 h

Next post

Les amis de Felix Eboué et Ary Chalus saluent la mémoire d’Albert Larochelle, homme de transmission

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *