Moun an nou

Max DIAKOK

Max Diakok

 

Profession : Danseur-chorégraphe


Passion : La danse  – la poésie – le gwoka- le jazz – le yoga

Anecdote : Un soir d’août 1980, un ami pointe-noirien m’invite à la fête de sa commune. Je ne pratiquais alors la danse que depuis 2 ans et dans ma chambre. Nous allons à un « Koud Tanbou » dans un recoin sombre. Et là, emporté par les vibrations des tambours, je me mets à improviser. A la fin du morceau, le soliste me demande d’où je viens et qui m’a appris à danser. Je lui réponds que j’ai appris tout seul. Il conclut:  » Tu danses bien ». C’est depuis ce jour que je me suis autorisé à improviser dans les rondes de Gwoka.

Phrase : La vérité est un pays sans chemin (Krishnamurti).
Previous post

Daniely Francisque : "Rien ne résiste à l’œil impitoyable du cyclone"

Next post

Guadeloupe : les maires sont installés

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *