Société

Massacre de la St Valentin en Martinique : justice pour Robert Cyrille

En février 1974, une grève des ouvriers de la banane se solde par la mort sur le plateau Chalvet à Basse Pointe de deux d’entre eux. On compte aussi 5 blessés graves. Serge Letchimy réclame justice pour l’un d’entre eux.

« J’ai écrit à Éric DUPOND-MORETTI, Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, ce jour, afin de le rencontrer concernant les événements de février 74 et plus particulièrement que soit analysé le cas de Omer Robert CYRILLE, âgé à l’époque de 33 ans, aujourd’hui bénéficiaire d’une maigre retraite.

« En effet, cet ouvrier agricole depuis 1958, a été gravement blessé jeudi 14 février 1974 : une balle lui a sectionné un doigt tandis qu’une autre, logé dans l’aine, ne lui sera pas retirée. Ces blessures ont occasionné de lourdes séquelles qui l’empêcheront de reprendre une activité professionnelle normale sans qu’il n’obtienne pourtant la reconnaissance d’un taux de handicap lui permettant de percevoir l’Allocation adulte handicapé. »

« 46 ans après les faits, à l’heure où le scandale de la chlordécone sonne comme le procès de la gestion du secteur de la banane et du sort réservé à ses travailleurs, il est temps de mettre un terme à cette injustice. »

« Pas plus que ses camarades aujourd’hui décédés, M. Robert CYRILLE n’a reçu de réparation du drame et des préjudices subis. 46 après les faits, à l’heure où le scandale de la chlordécone sonne comme le procès de la gestion du secteur de la banane et du sort réservé à ses travailleurs, il est temps de mettre un terme à cette injustice. C’est dans cette optique que je souhaite vous rencontrer dès que cela vous sera possible, pour évoquer avec vous les démarches initiées par l’intéressé. »

Previous post

Opal Tometi : "J'encourage les gens à réfléchir face aux déclarations visant à discréditer Black Lives"

Next post

Bientôt un annuaire de l'excellence associative ultramarine

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *