Culture

Maryse Condé : que la voix des gens soit écoutée avec attention même s’ils appartiennent à de très petits pays

Le prix Nobel de littérature alternatif attribué à Maryse Condé est la reconnaissance par le monde du génie littéraire de la Guadeloupéene de 83 ans auteur d’une trentaine de romans.
« Dans ses œuvres, avec un langage précis », celle-ci « décrit les ravages du colonialisme et le chaos du post-colonialisme », a déclaré la Nouvelle Académie de Stockholm.

« Je suis heureuse d’avoir ce prix » a confié la primée. « Je n’avais pas l’habitude d’être honorée. C’est donc agréable et nouveau à la fois ».
« Je voudrais simplement que la voix des gens soit écoutée avec attention même s’ils appartiennent  à de très petits pays : les Antilles, l’Afrique, l’Asie… Le monde est divisé en deux : les occidentaux qui parlent et décident, les autres qui écoutent et se taisent. Je voudrais que cela change ».
Previous post

Kaï, le lamantin, s’envole ce mardi pour le zoo de Vincennes

Next post

Un concert pour les 2 015 enfants réunionnais exilés de force de 1962 à 1984

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *