Société

MARTINIQUE : UNE PLEINIERE RICHE EN REBONDISSEMENTS

La séance plénière de l’Assemblée régionale de Martinique du 22 septembre 2015 a été riche en rebondissements, la présence de Catherine Conconne au centre de tous les débats.

Cela commence par une déclaration liminaire par Daniel Marie-Sainte au nom des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » contestant la présence de l’ex-actuelle ( ?) 1ère Vice-présidente à son siège sans réponse de Serge Letchimy. Louis Boutrin lui aura le temps de dire  « … Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps et tout le monde quelques fois, mais vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps » reprenant la maxime d’Abraham Lincoln. « On pourrait déduire qu’il vous sera difficile de tromper plusieurs fois 400.000 martiniquais car, malgré votre communication tonitruante, vous avez été pris la main dans le sac et les pieds dans le tapis du Code Général des Collectivités Territoriales ». S’estimant insulté, le Président lui coupe le micro.

Constatant que la 1ère vice-présidente restait dans l’hémicycle, les élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » se sont retirés de la séance plénière régionale.

Des élus manquants @capture d'écran

Des élus manquants
@capture d’écran

Le législateur prévoit que pour qu’une délibération du Conseil soit légale elle doit avoir lieu avec la présence physique de plus de la moitié des membres de l’Assemblée, soit 21 élus présents. Les patriotes en dénombrent 19, les élus de la majorité et de la droite 24.

Les restants ont acté en séance plénière ce mardi plusieurs décisions :

* Dans le cadre d’un dispositif régional, 1 200 contrats aidés 800 CUI-CAE du secteur non marchand et 400 CAE-DOM du secteur marchand, financés par le Conseil Régional.
* La réalisation du programme d’implantation du Cyclotron TEP SCAN en Martinique, pour le traitement du cancer sera porté par une SEM locale avec un capital social de 354 500€. La participation au capital du Conseil Régional sera de 56 % soit 200 000€. Le début des travaux est prévu au 1er trimestre 2016.
* L’aide Régionale à la continuité territoriale passe de 40 € à 80 €, l’aide majorée de 80 € à 120 € permettant à beaucoup de compatriotes résidant en France de payer leur billet.

On apprend aussi que le recours administratif adressé au Préfet de Région et au Ministre de l’intérieur, le 12 août dernier, pour la non prise compte de la démission volontaire de Mme Catherine Conconne de sa fonction d’élue régionale n’a toujours été traité, la réponse devant être communiquée dans un délai de 60 jours maximum après sa saisine.

Un véritable feuilleton qui ne saurait tarder à délivrer un prochain épisode encore plus passionant.

Previous post

Guadeloupe : les roulants et les encombrants.

Next post

Le courrier des Antilles sous surveillance douanière

garincha josso

garincha josso

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *