Société

Marjolaine Milome-Noiran : Macron peut devenir un excellent chef d’Etat

On a pu la remarquer dans l’équipe de soutien à Emmanuel Macron lors du débat télévisé d’hier. Marjolaine Milome-Noiran est une des nouvelles figures politiques ultramarines qui compteront dans le futur.

IMG_3305

@HarryJeanne

97L : Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Martiniquaise d’origine et je vis à Paris depuis bientôt 20 ans où je me suis mariée. J’ai deux enfants, un garçon de 10 ans et une fille de 9 ans dont je suis très fière.  Gaulliste sociale, je milite pour une économie libérale et une société à dimension humaine qui doit être équitable pour le plus grand nombre.

97L : Parlez-nous du travail mal connu de collaboratrice parlementaire que vous avez exercé.

L’assistant parlementaire exerce un métier de l’ombre. Il y a autant de tâches que de collaborateurs parlementaires. Il s’occupe des relations avec les médias, de manière générale de la communication du parlementaire.

Il rédige aussi des notes, fait de la veille politique ou de la recherche documentaire pour appréhender au mieux les textes. Il s’assure que les députés puissent faire la loi et contrôler l’exécutif.

97L : Pourquoi avez-vous choisi Emmanuel Macron ?

J’ai rejoint le mouvement En Marche ! depuis avril 2016, parce je pense qu’Emmanuel Macron peut devenir un excellent chef d’Etat. Sa vision est en adéquation avec le monde tel qu’il est aujourd’hui. Son programme économique est crédible : il cherche à libérer les énergies. Et je pense qu’il faut réconcilier les français avec l’argent. Les gens ont le droit de bien gagner leur vie lorsqu’ils travaillent.

97L : Quel est votre rôle dans son équipe ?

Je suis responsable de la campagne d’Emmanuel Macron pour les ultramarins de l’hexagone. Il ne s’agit pas simplement de mobiliser nos compatriotes; il faut expliquer nos propositions lors de rencontres-débats et de tractages.

A ce titre, j’invite tous nos compatriotes de l’hexagone à rencontrer Emmanuel Macron le samedi 8 avril à 15 h. RSVP au 07.69.76.67.41

97L : Quelle suite aux présidentielles ? Serez-vous par exemple candidate aux législatives ?

Je procède par étape et la seule élection qui compte aujourd’hui, c’est de faire gagner Emmanuel Macron. Mon ambition est d’être au service du plus grand nombre.

Previous post

Le 3ème atelier territorial UNESCO

Next post

Les mesures gouvernementales pour la Guyane

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *