DiversEvénements

Marie-Chantal mère de Miss France 2017

Marie-Chan­tal Belfroy, la maman d’Alicia Aylies, Miss France 2017, se serait contentée du Top 5 pour sa fille née le 21 avril 1998. Là voilà mère de Miss France avec le lot de joie et d’inquiétudes qu’engendre ce titre.

miss-guy-4


Alicia met la jeunesse guyanaise à l’honneur

« Alicia est ma fille unique et je suis fière d’elle. Elle se prépare depuis deux ans. Je voulais qu’elle passe son bac avant l’élection. Entretemps elle a défilé et est devenue hôtesse… Magali Blacher a fait un très bon travail de préparation (pour Miss Guyane). Il y a eu des moments d’émotion et de doute, mais elle a toujours tenu bon » déclarait-elle après le titre de miss Guyane. Mais jamais elle n’aurait imaginé devoir répéter les mêmes mots pour le titre national.

Alors que le Président du Comité Miss Guyane explosait de joie,  Marie-Chan­tal et la grand-mère d’Ali­cia, à l’Arena de Montpellier semblaient bizarrement beaucoup plus mesurées. « Nous sommes allés de surprises en surprises. Déjà, qu’elle soit dans les douze puis les cinq fina­listes, c’était déjà merveilleux ! » confie-t-elle au magazine Gala. Un petit groupe, très entouré dès les résultats connus avec bien sur le père d’Alicia, supporter enthousiaste, lui venu de Martinique.

miss-guy-3

Le président du comité Miss Guyane, Robert Sebas tout sourire

Sollicitée par tous les médias, Marie-Chantal répète inlassablement que sa fille est née à Fort de France, mais a  vécu à Cayenne et n’a pas été bercée par les élections de Miss France. Son bébé est escrimeuse avec une médaille d’or aux championnats Antilles-Guyane en 2011 : pas étonnant quand on sait que sa mère est membre du club de Cayenne. On lui parle d’embouteillages et de feux d’artifice à Cayenne, elle sourit : « Le carnaval va être chaud ». Les portables des proches crépitent de messages venant de tous horizons : « Ca vient de Guadeloupe, de la Réunion, d’Aix en Provence, de Strasbourg… C’est beau de voir que la victoire d’Alicia est collective. Tant mieux si elle est populaire, mais je vois déjà toutes les demandes pour des causes différentes. Il sera nécessaire  garder la tête froide ».

Il faut déjà gérer pour elle l’après-élection comme son retour différé en Guyane. Son agence d’auto-école risque de rester fermée quelques jours « On vient de me dire que j’allais peut-être devoir passer les fêtes à Paris ». Puis il faudra laisser sa fille de dix-huit ans seule et revenir à la réalité « Il faudra prendre des dispositions pour venir la voir et l’accompagner un peu. Mais c’est le destin de tous nos jeunes. On le sait d’avance ». « Je lui ai toujours dit qu’il fallait bouger, rencon­trer du monde, s’ou­vrir au maxi­mum aux autres. Là, elle va être servie ! ». Et une pensée pour Miss Mayotte « Elle doit être hyper déçue de ne pas avoir pu participer à tout le show après tant de travail. Ma fille et elle s’entendaient bien ». Une mère se prépare au meilleur comme au pire.


La polémique « martinico-guyanaise »

Comment ne pas évoquer la polémique créée par Martinique 1ere ?

« Dès son élection en Guyane, Alicia s’était faite remarquer sur les réseaux sociaux par sa beauté créole, qu’elle doit peut-être à ses origines martiniquaises. En effet, (elle) est née en Martinique de parents tous les deux martiniquais,  » est-il écrit dans un article qui lui est consacré, à la grande fureur de nombreux guyanais dont le sénateur Georges Patient.

mart-1ere


Et aussi Miss (Souf)France

Car il lui en faudra du courage à Alicia pour lire tous les commentaires sur elle. Il y en certains qui la trouveront trop petite, trop grande, trop maigre, trop grosse, au sourire béat, ne souriant pas assez, trop fille du peuple, trop prétentieuse… mais tel est le lot de toutes les couronnées qui pendant deux jours voient leurs concurrentes parées de toutes les qualités dont elles-mêmes sont dépourvues. Ce qu’il y a de sûr, c’est que blonde, brune, rousse, nul ne lui dénie le droit de représenter la France au bout d’une semaine.

Alicia ne connaitra pas cette chance.  Sa couleur de peau et ses cheveux sont un obstacle pour une partie de la population pour qui beauté rime avec monochromie.

A tout seigneur tout honneur, Henri de Lesquen sinistre personnage qui qualifie la victoire de la guyanaise d’imposture.

henry-de-lesquen-contestant-la-victoire-de-miss-guyane

Il y en a d’autres dans la lignée des attaques contre Christiane Taubira.

miss-guenonCertains vont jusqu’à mettre l’honneur de la nation en jeu. Rien que cela !

miss-polemique

 Et même si  Alicia est forte mentalement, le soutien de sa mère ne sera pas de trop.

sandrine-filin
Previous post

HOMMAGE A SANDRINE FILIN

trop-1
Next post

LA FÊTE du PARC NATUREL de la MARTINIQUE

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *