Société

Manuel Allamellou : être en contact direct avec les Clichois

L’annulation des élections municipales à Clichy la Garenne par le Conseil d’Etat a entrainé deux désistements majeurs : celui du maire sortant, le socialiste Gilles Catoire et Didier Schuller ex-conseiller général du RPR des Hauts de Seine. L’occasion de s’entretenir avec Manuel Allamellou, originaire de Basse-Terre, maire adjoint sortant à propos des échéances du 14 et 21 juin prochains.

Pour quelles raisons les élections ont-elles été annulées ?    

Elles ont été annulées parce qu’en face de nous il y avait deux listes de droite qui se sont mutuellement volées leurs logos, Oxygène et Agir pour tous. La justice a estimé que cet échange était de nature à tromper les électeurs ; Il est important de dire que cette annulation ne vient pas d’une tricherie de la liste socialiste mais bien que ce sont les listes de droite qui l’ont provoquée.

Quelles étaient vos fonctions au sein de la municipalité ?

J’étais en charge de la vie associative, des anciens combattants, du devoir de mémoire, de l’économie sociale et solidaire, des nouvelles technologies… Vous voyez c’est un portefeuille assez large et passionnant.

Quelle est la vie d’un élu municipal ?

Je considère que c’est l’un des mandats les plus riches car vous êtes en contact quotidien avec les citoyens et vous voyez l’effet des mesures que vous mettez en place. C’est un mandat de proximité, efficace et cela me correspond bien car j’étais auparavant dans la vie associative. Je sens qu’en tant que maire adjoint je peux continuer à rendre service.

Quelle est la place de la communauté ultramarine à Clichy ?

Il  y a de 1 500 à 2 000 originaires de l’outre-mer à Clichy. Leur implication mériterait d’être plus forte dans la vie citoyenne, les conseils de quartier, les associations de parents d’élèves… J’y suis peut-être plus sensible de par mes origines et je voudrais leur implication massive mais c’est un ressenti. Je voudrais que nous soyons plus visibles. A Clichy, on a tout de même une maison des associations qui porte le nom d’Aimé Césaire, une esplanade Delgrès. Nous avons voulu montrer notre attachement aux grands noms de l’Outre-Mer.

Que proposez-vous de différent pour les Clichois ?

Nous avions déjà notre projet de 2014 pour la ville et ses habitants. On compte le redynamiser avec notre jeune tête de liste Julien Perez, 33 ans, ingénieur en stratégie politique et publique, chargé de l’urbanisme et la communication et ancien directeur de cabinet de Jack Lang puis de Gilles Catoire. Il allie donc la jeunesse à l’expérience. Notre ligne de conduite : la transparence éthique et que les Clichois puissent vérifier le travail accompli en leur livrant régulièrement les chiffres et données de la ville.

Le congrès du PS s’est achevé, qu’en pensez-vous ?

Les résultats du congrès ont montré que les socialistes étaient rassemblés et avaient l’intention d’oeuvrer sur la destinée de la France. Avec les 60 % obtenus par la motion A, il y a une volonté d’être derrière le premier secrétaire et de soutenir l’action du gouvernement, bien que cette action soit décriée par beaucoup de français. En arrivant au pouvoir on aurait du plus insister sur l’état de la France au moment où François Hollande prend les commandes du pays. Des sacrifices ont été faits qui porteront leurs fruits assez rapidement, on espère.

Ne pensez-vous pas que le PS a des difficultés à proposer un projet novateur ?

Le projet proposé par François Hollande est ambitieux… Selon moi en 5 ans on ne pouvait pas tout mettre en œuvre. Le bilan à mi-mandat a été fait. Nous sommes sur la consolidation de ce qui a été entrepris. Il faudra poursuive les actions et pourquoi pas libérer de la croissance. Ensuite la phase de redistribution commencera pour l’ensemble des français. L’essentiel est de se rassembler et de faire bloc derrière le gouvernement qui a besoin de stabilité pour travailler.

Previous post

LYCIA, SUGGAR-BABY ANTILLAISE…

Next post

OFFRE AERIENNE : CREATION DE L'ALLIANCE VANILLE

Joël DIN

Joël DIN

1 Comment

  1. Manuel ALLAMELLOU
    mai 28, 2015 at 11:23 — Répondre

    L’annulation des élections à Clichy à cause des tricheries de M. Muzeau et de M. Schuller entraîne aujourd’hui pour le contribuable des dépenses supplémentaires de l’ordre de 300 000 euros.
    La fête des associations prévues le 14 juin et que j’avais moi même préparée avec les services est annulée, les fêtes d’écoles sont soient annulées soient reportées !!!!
    Les dossiers de fonds sont aujourd’hui tous en veille !!!
    Clichy risque de prendre un sérieux retard dans la construction du grand Paris qui est en marche.
    Merci M. Muzeau
    Soutenons la candidature Julien PEREZ qui incarne l’avenir à Clichy

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *