Evénements

LUTTER CONTRE LA LEUCEMIE

La 2ème édition des Journées Nationales contre la Leucémie organisée par les associations Laurette Fugain et Cent pour Sang la vie !, aura lieu les 28 et 29 mars. Les JNCL se dérouleront dans plus de 200 villes en France et aussi à l’Ile de la Réunion.

Laurette Fugain, fille de Stéphanie et Michel Fugain, décédait en mai 2002 des suites d’une leucémie. Depuis, Stéphanie Fugain, présidente de l’association qui porte le nom de sa fille se bat sans relâche pour aider les malades et trouver des donneurs. Rencontre avec une femme combative.

Copyright Manuelle Toussaint

Copyright Manuelle Toussaint

En quoi la Leucémie est-elle une maladie particulière ?

La moelle osseuse produit tous les jours des milliards de globules rouges, des globules blancs et des plaquettes avant de migrer dans le sang. Mais là, le nombre de globules blancs devient tellement important qu’ils envahissent le sang et les autres organes et empêchent la moelle osseuse de produire en quantité suffisante les globules rouges et les plaquettes. La leucémie est une maladie orpheline. On administre d’abord au patient un traitement, en cas d’échec, il faut passer par une greffe : cela veut dire trouver un donneur dans son lignage, sinon un donneur compatible. C’est une terrible épreuve pour la famille toute entière.

Vous semblez avoir un rapport particulier avec la Réunion ?

Après le décès de Laurette, venue pour un concert à la Réunion, je marche sur une plage, vidée par cette tragédie. Et là clin d’œil du destin, j’ai senti la nécessité de faire quelque chose. L’idée de l’association Laurette Fugain est née à cet instant pour aider les malades et leurs familles par des dons de Vie (sang, plaquettes, plasma, moelle osseuse, organes). Chaque visite à la Réunion a donc un écho particulier en moi et m’oblige à poursuivre le travail.

Votre association s’est implantée à la Réunion depuis septembre 2014.

Cela me paraissait une suite logique. J’ai découvert l’année dernière des enfants réunionnais en attente de greffe de moelle osseuse. La seule solution pour les plus chanceux venir en métropole pour une durée longue. Une antenne de l’association Laurette Fugain est ouverte pour aider à l’installation d’un service de greffe. Chantal L’Hospital, référente de l’association,  Johnny organisateur de spectacle bien connu dans l’île ou encore Amandine Artur sont entourés par des bénévoles enthousiastes et dévoués. Réunion 1ère diffusera une émission spéciale à cette occasion. Notre marraine pour la Réunion est la journaliste Sophie Gastrin, pour la métropole Vanessa Demouy.

Les problématiques sont les mêmes aux Antilles. A quand une antenne là-bas aussi ?

Je connais les Antilles mais je n’y ai pas d’attaches. A la Réunion, ce sont des connaissances et des parents qui se sont mobilisés avant que nous les aidions. De plus, il y a un coût financier important, de nombreux voyages. Je profite pour remercier le Rotary Club et Air Austral pour leur aide financière. Mais je suis disposée à entrer en contact avec des gens de bonne volonté et bien sur les politiques et les entreprises. Face à leucémie, nous sommes tous dans le même bateau.

Pour soutenir la recherche médicale contre la leucémie, les 28 et 29 mars chacun peut aller à la rencontre des milliers de bénévoles équipés de troncs, envoyer un don par voie postale à l’adresse : JE-TU-ILS, BP 60125- 78505 Sartrouville ou donner en ligne sur le site www.contrelaleucemie.org dédié à l’événement.

Previous post

UNE SEMAINE DES OUTRE-MER A SCIENCES PO

Next post

Jean Marc Crantor, candidat à France Ô ?

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *