Divers

Lurel/Chalus : Dawdanèl en kalé !

Le , Ary Chalus remportait les élections régionales face à Victorin Lurel, « tuant le père » qui se pensait éternel. Le remake de 2021 ne fera pas qu’une seule victime. Tous ceux qui ne se reconnaissent ni dans l’un ni dans l’autre seront perdants eux aussi. Pour plaisanter devant ce choix cornélien, un ami se mit à chantonner : « Dawdanèl en kalé ! »

Avec 2800 tués aux Dardanelles en 1915, l’inconscient collectif antillais dėcouvrait la réalité cruelle du monde et les survivants transmettaient un chant de désespoir. Cent ans plus tard, les victimes ne sont plus que politiques. Chacun fourbit ses armes. Parents, amis et alliés seront priés de se positionner. Au final, ceux qui ne se rangeront pas dans le bon camp et les neutres seront perdants.  An élé o manman an kriyé o papa an kriyé fwè an mwen…

Ces deux là ne s’aiment pas. C’est ainsi. Ils vous diront le contraire, parleront de leurs responsabilités d’élus, de leur conscience, de leur vision pour la jeunesse guadeloupéenne. Mais ils se détestent cordialement. Ils ne sont pas du même monde.

On se souvient de leur passe d’armes en pleine assemblée où l’on devinait tout le mal que les deux hommes pensaient l’un de l’autre. Le baie-mahautien, auréolé par sa victoire assénait ses quatre vérités au « déchouké démocratiquement » (expression de Victorin). En possession de « dossiers », il se promettait de faire définitivement rendre gorge à son adversaire. Une nouvelle attaque venait encore du président frais émoulu publiant en 2016 un rapport sur la situation financière de la Région qualifiée de “catastrophique” mais défendue point par point par l’ancien chef de l’exécutif. Répondè fwapé lanmen

Aucune preuve tangible ne venant étayer ses dires par la suite, et plusieurs cyclones charoyant la boue sous les ponts, on pouvait se demander si les pugilistes ne rendraient pas les armes. Awa frère ! Tout au contraire ! Le compteur temporel tourne et voit poindre à l’horizon les régionales de 2021. Depuis, Victorin Lurel affûte sa stratégie. Il a pris du recul, rachetant ses péchés tel le rédempteur, sage parmi les sages en intégrant le Sénat, laissant Ary Chalus se débattre avec tous les maux accablant la Guadeloupe.

Évitant soigneusement les querelles de personnes, Victorin Lurel se garde bien de se gausser des déboires de son successeur en public. Ses interventions sont millimétrées, rappelant être au service de la Guadeloupe et les avancėes sous son règne. Le président actuel lui joue l’homme au travail, au contact des réalités du peuple. Il se révèle un véritable Michel Morin de la politique : sportif enthousiaste, culturel passionné, ėconomiste keynesien, écologiste rėsolu…  Bayonèt o kanon

Deux hommes pleinement engagés. Freud aurait du grain à moudre en analysant cette dėclaration d’amour d’Ary Chalus s’adressant à son adversaire : « Je suis content que vous soyez là. Votre présence me permet de bien travailler ». Mais le sénateur ne se prive plus de lancer des piques comme en juin : « La région est un navire à la dérive ».  Réponse du berger à la bergère. Et le combat continue à distance, avec une arme invisible et mystérieuse : la justice. Cette fois, il déclare « Après sa garde à vue… le Président de région actionne ses réseaux politiques pour inquiéter Lurel ». On l’a bien compris : Lurel indique haut et fort qu’il n’a jamais été inquiété « malgré les coups bas ». Dègòl kriyé mwen

Il y aura d’autres joutes. Il ne s’agit pour l’instant que d’escarmouches afin de préparer la bataille finale. Mais on pressent que chaque élu devra prêter allégeance à son favori. Il faudra cependant d’autres arguments pour faire vaciller de son siège l’homme fort de l’île, soutenu par Jupiter lui-même. Cependant en 2015, Hollande n’avait été d’aucun secours à Lurel car la vérité guadeloupéenne ne suit pas forcément la logique Élyséenne. Dawdanèl en kalé…

 

Previous post

POUR L’ÉLECTION DE CHRISTIANE TAUBIRA À L’ACADÉMIE FRANÇAISE

Next post

TV : L’outre-mer craque de partout

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *