Evénements

LUCETTE DORVILLE GAGNANTE DU TROPHEE DE BABETTTE

Lucette Dorville 2

La joie de Lucette Dorville à l’annonce des résultats 

Cette guadeloupéenne est la gagnante du trophée de Babette remis à l’occasion du premier salon gastronomique de l’Outre Mer le lundi 9 février. Car Babette de Rozières, au delà des stands agroalimenatires, tient à développer l’esprit créatif des jeunes  en matière culinaire Les élèves  représentant les établissements  l’Institut Paul Bocuse, l’IRHT de St Claude, LPO KAWENI de Mayotte, le Lycée H. Friant, l’ICFA RESTAURATION, le CFC Jehanne de France, le CFAA d’Eure et Loire devaient réaliser le plat le plus représentatif de la Gastronomie des Outre-Mer à l’aide d’un panier surprise fourni par l’organisation.

Ou l’expression « Vié canari ka fè bon soup*» se révèle fausse pour une fois.

Après seulement six mois de formation en cuisine, Lucette, nullement impressionnée par les prestigieux cuisiniers du salon a importé de son île l’esprit des cuisinières de la Saint Laurent et a su mêler les fumets et saveurs. Les qualités gustatives de ses plats et leur cuisson parfaite ont su convaincre et impressionner le jury : Gisèle PINEAU Ecrivain, Pierre NÉGREVERGNE Chef, FARIDA  Animatrice TV, Béatrice FABIGNON Chef à Domicile, Grégory GALIFFI Journaliste , Gonzague SAINT BRIS  Journaliste, Yann QUEFFELEC  Prix Goncourt, Luana BELMONDO Animatrice TV, Eric BRIFFARD Chef, Marie Josée LEGUEN-GEFFROY Chef des cuisines au Ministère de l’Outre-Mer, Grâce de CAPITANI Comédienne et Jean-Rony LERICHE Chef.

.Très émue par cette distinction, Lucette a tenu à informer immédiatement sa mère de sa réussite. Gageons que son retour au pays sera suivi par des réjouissances où la qualité des plats servis sera de la même qualité que ceux goutés à la Villette. Restant modeste, Lucette tient tout simplement pour l’instant à se perfectionner et à satisfaire les palais avertis.

* C’est dans les vielles marmites que l’on fait les meilleurs plats

Previous post

Livre : Patrick THIMALON, Bandit guadeloupéen?

Next post

Quand on se moque de France Ô (et de nous)

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *