Société

Les vœux 2017 d’Ary Chalus pour la Guadeloupe

Chers compatriotes, chers Parents, chers Amis
L’année 2016 aura été marquée par une montée de la violence qui a frappé notre archipel en son sein. Mes pensées les plus sincères vont à toutes ces familles endeuillées qui pleurent une enfant ou un proche.
La violence n’est pas une fatalité. Il nous faut nous atteler sans discontinuer, poursuivre le développement de notre territoire, unique voie qui nous permettra d’endiguer ce fléau.

Durant cette première année de mandature, nous nous sommes employés à affirmer d’une part une volonté politique et d’autre part à instaurer une méthodologie de travail.

Cette volonté politique a consisté à positionner notre collectivité en tant que stratège de notre développement. Pour y parvenir, il nous fallait relever en premier les défis et appréhender au mieux une situation financière contrainte pour rétablir les équilibres nécessaires à une projection sur le long terme.

Ce pari est en passe d’être gagné.

Quant à notre méthodologie, elles est fondée sur la concertation. Elus, socio-professionnels, corps intermédiaires, associations, ainés, jeunes, tout un chacun a pu être associé au dialogue nécessaire à l’élaboration d’une politique de développement pérenne.

Lors d’une consultation numérique publique organisée, nous avons traduit dans les actes notre volonté de mettre le Guadeloupéen au cœur de nos décisions. Et je remercie tous ceux qui ont participé à l’élaboration des schémas régionaux.

Nous avons réinitié le dialogue pour un développement harmonieux et cohérent de notre territoire lors des conférences territoriales de l’action publique. Le concept de région de proximité qui en découle était d’autant plus nécessaire que nous avions à considérer deux exigences fondamentales : intégrer les effets de la loi NOTRE, assumer les missions nouvelles qui ont été confiées à la collectivité et exercées pleinement l’autorité de gestion des fonds européens. Ce sont deux exigences pour lesquelles la performance est une obligation en vue d’un développement contant et équilibré de notre archipel. Toutes nos actions doivent démontrer notre capacité à agir en fonction de celle-ci.

C’est fort de notre confiance que nous avons tout au long de cette année conforté les secteurs traditionnels de notre économie, valorisé notre savoir-faire, donné de l’espoir aux jeunes, repositionné et mis en ordre de bataille de notre collectivité pour changer l’avenir de notre archipel.

L’année 2017 s’inscrira tout naturellement dans le prolongement de cette nouvelle impulsion que nous avons su donner à notre collectivité. Nous avons de grands défis à relever ensemble, de nombreuses échéances nous attendent  tout au long de l’année à venir. Nous aurons à assumer pleinement notre rôle de chef de file du développement économique.

Accompagner nos entreprises afin de les rendre toujours plus performante mettre en œuvre l’ensemble des moyens à notre disposition, voir émerger les jeunes pousses et devenir le carrefour des projets innovants de la Caraïbe.

Ces douze derniers mois ont été fructueux et bénéfiques pour notre région. C’est un vrai message d’optimisme que je souhaite vous adresser.

La Guadeloupe possède tous les atouts pour réussir. Je pense à  la coupe Davis où nous avons su démontrer notre formidable savoir-faire et notre savoir-être tout en préservant nos intérêts financiers.

je pense à nos sportifs qui déterminés ont fait rayonner la Guadeloupe sur la scène nationale, européenne, internationale et aussi Olympique. Je pense à nos jeunes talents audacieux, nos artistes, nos chefs d’entreprise, nos cuisiniers, nos artisans qui partout dans le monde se sont distingués et ont fait connaître leur île.

Je pense avec fierté à cette Guadeloupe reconnue, récompensée, primée par les grandes institutions et même les plus grands magazines pour son tourisme, son accueil, sa culture, ses traditions, tout simplement pour sa population.

C’est un message d’espoir et d’optimisme, de conviction et de détermination que je tiens à vous adresser. Je crois en notre volonté, en notre capacité à surmonter les défis du présent pour un futur plus audacieux. Nous poursuivrons notre accompagnement dans la lutte contre la délinquance, la valorisation de notre patrimoine maritime, la transition énergétique pour la croissance verte, la valorisation de nos traditions culturelles et de notre savoir-faire artisanal comme lors du premier salon artisanal

Nous intensifierons notre soutien à la filière tourisme, à l’activité agricole, l’accompagnement des entreprises, l’aménagement intelligent des infrastructures et les grands travaux pour fluidifier et sécuriser les routes de Guadeloupe. Enfin nous prendrons pleinement notre place dans la coopération dans la Caraïbe grâce au programme Interreg.

Je souhaite que la solidarité et l’esprit d’équipe nous unissent, dans l’intérêt supérieur de notre région, pour mener à bien ces grands chantiers.

J’ai confiance en vous, j’ai confiance en nous, j’ai confiance en la Guadeloupe.

Je n’oublie pas ceux qui souffrent, ceux qui sont dans l’isolement, qui connaissent la dureté du chômage ou qui sont sans logement.

Que cette nouvelle année 2017 leur donne des raisons d’espérer, de relever les défis les plus urgents et de faire en sorte que leurs priorités puissent connaître une réalisation totale, tels sont les vœux que je formule pour l’année qui s’ouvre, des Saintes à la Désirade, de Marie Galante à Pointe à Pitre en passant par la Basse Terre.

Bonne et heureuse année 2017.

Kimbe zot paw lanmen, Kimbe nou paw lanmen, en la pou zot, en la pou nou réusi ensem, en paré pou nou

lever-2
Previous post

Le Carnaval d'Alain Hannibal : c'est parti !

@ComitéMissfrance
Next post

Les voeux d'Alicia

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *