Société

Les réactions suite à l’assassinat de Yohann Equinoxe

Ministères de l’intérieur et des Outremer

M. Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur et Mme Ericka BAREIGTS, Ministre des OutreMer, expriment leur vive émotion alors qu’un lycéen de 15 ans est décédé hier des suites d’une agression aux Abymes (Guadeloupe). Les Ministres adressent à la famille et aux proches de la victime leurs sincères condoléances et s’associent à leur douleur.

L’enquête ouverte, confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire par le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre, devra permettre d’établir les circonstances exactes de ce drame, d’interpeller au plus vite le ou les auteurs et de les remettre à la Justice.

Les Ministres rappellent que les services de l’Etat sont pleinement mobilisés pour apporter aux habitants de la Guadeloupe toutes les réponses nécessaires en termes de sécurité publique, en particulier pour l’application des 22 mesures du plan sécurité Outre-Mer présenté le 27 juin dernier.

En complément de ces mesures, le Ministre de l’Intérieur a ordonné le déploiement immédiat de quatre pelotons de gendarmerie mobile supplémentaires, soit 70 gendarmes, qui arriveront en Guadeloupe dans les tous prochains jours.

Par ailleurs, Bernard CAZENEUVE se rendra en Guadeloupe du 1er au 3 octobre prochain, dans le cadre d’un déplacement au cours duquel il se rendra également en Martinique et en Guyane.

Le Préfet de Guadeloupe

Le préfet condamne l’agression mortelle dont a été victime le jeune Yohann à la sortie de son lycée.
L’émotion est grande.
Ses premières pensées vont à la famille et aux proches de la victime, auxquels il adresse son soutien dans cette épreuve douloureuse.

Tous les moyens sont mobilisés pour retrouver le ou les auteurs de cet acte inacceptable.

Ce drame renforce la détermination du préfet à engager avec tous les élus une mobilisation collective dans la lutte contre la délinquance en Guadeloupe.

Le Recteur d’Académie

J’ai appris avec effroi l’agression d’un élève de seconde du Lycée Chevalier de Saint-Georges, le mardi 13 septembre, à la sortie des cours à 17h15. Les secours arrivés en urgence sur les lieux n’ont pas pu le réanimer. Le lycéen est décédé. Les services du rectorat se sont rendus sur place très rapidement auprès du chef d’établissement et de son équipe. Une cellule d’écoute et d’accompagnement des élèves et des personnels sera déployée dès demain à l’accueil des élèves. J’adresse tout mon soutien dans ce terrible moment à la famille de ce jeune lycéen, à ses proches, à ses camarades et ses amis. J’adresse également tout mon soutien à la communauté éducative et à l’équipe de direction du lycée Chevalier de Saint-Georges.

Previous post

450 millions d'euros investis dans le plan anti-sismique aux Antilles

Next post

#JESUISYOHANN

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *