Société

LES PROJETS DE RECHERCHE ULTRAMARINS RÉCOMPENSÉS PAR LE MINISTERE

Le ministère des Outre-mer soutenant la recherche pour la lutte contre le changement climatique a rendu publique la liste des lauréats de l’appel à projets « recherche » 2015 du ministère des outre-mer. 14 projets, répartis sur l’ensemble des départements et collectivités d’Outre-mer, ont été sélectionnés, pour un montant de subventions de 300 000€ au total.

La thématique de l’appel à projets portait exclusivement sur des travaux conduisant à favoriser l’émergence de solutions concernant le changement climatique. Il s’agissait de permettre aux équipes de recherche impliquées en Outre-mer de participer pleinement aux initiatives précédant la présidence française de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21), qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015.

La ministre a souhaité que l’appel à projets pour 2015 favorise très concrètement l’émergence de solutions concernant le changement climatique. Les travaux ainsi soutenus permettront d’améliorer la connaissance fine de l’impact du changement climatique à l’échelle d’un territoire, et faciliteront la mise en place d’expériences d’adaptation innovantes à la fois pour les écosystèmes et, pour les activités économiques comme la pêche et l’agriculture.

Parmi les 14 projets retenus sur les 26 éligibles, 2 ont été retenus en Guyane, Martinique, Nouvelle Calédonie et en Polynésie Française. Un projet a été sélectionné en Guadeloupe, à Mayotte, Wallis et Futuna et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Les équipes de recherche des universités de la Guyane, des Antilles, de La Réunion et de la Nouvelle-Calédonie font partie des lauréats. Ils couvrent des sujets très divers parmi lesquels : l’agro-écologie, les risques littoraux, la biodiversité marine, les stations océanographiques, la relation entre santé et changement climatique, les énergies renouvelables ou encore l’impact sur l’activité économique, la prévention des risques majeurs, et la prédiction des épidémies.

underwater image of jellyfishes

Santé
Diffusion microbienne par les poussières sahariennes en Guadeloupe
Institut Pasteur de Guadeloupe
Améliorer la connaissance des micro-organismes pouvant présenter un risque pour l’homme et la biodiversité.
Amélioration de la connaissance halieutique
Impact du changement climatique sur l’activité économique des pêcheries de Guyane
Université de Guyane
Projet de recherche afin de proposer des améliorations pour le fonctionnement des pêcheries de Guyane.
Santé
Impact du climat et des facteurs météorologiques dans la prédiction des épidémies de dengue en Guyane
Institut Pasteur – Guyane
Etudier le rôle des variations climatiques dans la survenue des épidémies de dengue.
Santé – changement climatique
SECU-OI : Surveillance de l’Evolution Climatique des rayonnements UV dans la zone sud de l’Océan Indien
LACy Laboratoire de l’Atmosphère et des Cyclones – UMR 8105 – Université de la Réunion, Météo France, CNRS.
Mise en place d’un outil d’alerte des pouvoirs publiques sur les risques sanitaires liées aux risques de lésions cutanées graves
Conséquences environnementales du changement climatique
MEDUSO : Les méduses, sentinelles du changement climatique : Quels risques à La Réunion et Mayotte
UMR ENTROPIE Université de La Réunion
Evaluer les risques liés à l’augmentation mondiale du nombre de méduses au niveau sanitaire et touristique.
Recherche de biocatalyseurs naturels
Université des Antilles –Martinique, UMR ECOFOGLaboratoire des molécules et des matériaux en milieux agressif (L3MA)
Projet de recherche de nouvelles sources de bactéries tropicales pour élaborer des piles à combustibles microbienne (PACM)
Prévention des risques
MGClimDeX : Martinique and Guadeloupe Climate Dynamic Downscaling Experiment
CNRS – délégation Ile de France Ouest et NordInstitut Pierre et simon Laplace (IPSL636)
Outil de modélisation des changements climatiques à l’échelle des Antilles pour des stratégies de planification adpatées aux risques climatiques.
Agro-écologie
IAC – Institut agronomique Néo-Calédonien
Recherche en matière de production agricole avec une gestion plus rationnelle de l’eau.
Risques littoraux
Indicateur de l’impact du changement climatique (EMIL)
Service de la géologie de la N-C, BRGM
Projet visant à évaluer l’impact de l’augmentation du niveau de la mer liée au changement climatique sur les îlots du lagon sud calédonien.
Biodiversité marine
CNRS / CRIOBE
Polynésie française
Expérimentation d’une nouvelle technique pour restaurer les coraux et donc préserver l’écosystème des récifs coralliens.
Observation du climat
THOT (TaHitian Ocean Time series) : une nouvelle génération de station océanographique hauturière pour l’observation du climat
IRD
Observation de l’évolution du climat dans le Pacifique.
Connaissance de la physique côtière – évolution du trait de côte
COSMIQ : courantologie à Saint-Pierre-et-Miquelon
Ifremer – laboratoire Dyneco/Physed
Création d’un outil de mesure des mouvements marins (marée, courant, houle), afin d’évaluer les évolutions futures qui pourraient affecter l’Archipel.
Risques littoraux
Université de la Nouvelle-Calédonie – pôle pluridisciplinaire de la matière et de l’environnement (PPME-EA3325)
Projet pour développer à grande échelle la restaurations des berges  par la formation électrochimique d’un conglomérat calcaire.
Previous post

Un colloque sur le tourisme dans les Outre-mer le 30 Septembre au Sénat

Next post

LE PONT DE LA BOUCAN : MEDIATEUR INVOLONTAIRE DES CONFLITS SOCIAUX

Joël DIN

Joël DIN

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *