Société

Les premières interventions dans le lit de la rivière du Prêcheur

Depuis le début du mois de janvier, 6 à 7 lahars ont été recensés dans le lit de la rivière du Prêcheur.

Ces coulées de boues, à répétition rapprochée, menacent la sécurité des habitants de la ville et pourraient endommager le nouveau Pont du Prêcheur.

Face à cette situation, les équipes techniques de la Collectivité Territoriale de Martinique suivent de très près ces événements. Plusieurs rencontres ont déjà eu lieu avec le Maire du Prêcheur, le SDIS, le sous-Préfet de Saint-Pierre et le Préfet de Martinique, sur le terrain et en cellule de crise (au Centre Opérationnel Départemental).

Dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 janvier 2018, près de 300 personnes résidant aux quartiers les Abîmes (rive droite) et à la Cité Coquette (rive gauche) ont dû être évacuées. Les équipes de la CTM ont pu constater sur place une réduction considérable du tirant d’air sous le Pont : 5 mètres au lieu de 8 mètres initialement…

La CTM a pris l’engagement d’entamer le curage du lit de la Rivière du Prêcheur, dans les meilleurs délais, en prévention de l’arrivée de nouveaux lahars. Cet engagement est rendu possible dans le cadre d’une convention particulière passée entre la Collectivité Territoriale de Martinique et l’Etat, qui, en qualité de maître d’œuvre, autorise la CTM à intervenir.

Dès lors, une première pelle mécanique est intervenue rapidement dans l’après-midi, pour mener à bien cette manœuvre délicate tant par l’instabilité du sol gorgé d’eau, que par l’arrivée d’averses pouvant causer de nouvelles coulées de boues.

Ces conditions difficiles n’ont pas permis aux équipes d’accéder à l’amont du Pont, cependant, un certain nombre de déblais a pu être traité à proximité de l’embouchure de la rivière.

Les travaux devaient reprendre samedi 13 janvier, avec l’arrivée d’un nouvel engin sur le site du Pont du Prêcheur.

Parallèlement, une équipese tient prête à intervenir au niveau de la Rivière des Pères à Saint-Pierre afin d’éviter toute inondation du tablier du Pont.

Previous post

Le Zouk ne sera jamais français

Next post

Un hommage émouvant à Andy Brigitte : parents et amis unis dans la douleur

97land

97land

Des infos, des potins, des événements... Toute l'actu du 97.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *