Divers

Les politiques antillo-réunionnais sont-ils envieux et insociables ?

Quand aurons-nous à l’image de Marc-Aurèle des empereurs-philosophes régnant le jour et couchant leurs réflexions la nuit, alors même que les barbares grouillaient aux portes de la cité, et faisant de leur vie et de leur règne un modèle ?

Dès l’âge de douze ans, sous l’influence du stoïcisme, Marc-Aurèle veut échanger son vêtement de patricien contre une simple tunique de philosophe.

Alors que la paix vient d’être signée avec les barbares en 175 et que l’ordre semble enfin revenir, l’un de ses généraux, Avidus CASSIUS, qu’il a nommé gouverneur de Syrie, fait courir le bruit qu’il est mort et se fait désigner successeur. Détrompés, ses soldats l’assassinent et envoient sa tête à Marc-Aurèle qui regrette vivement de n’avoir pu faire du traître un ami.

Les Pensées sont l’unique ouvrage qui reste de Marc-Aurèle.

Dés l’aurore, dis-toi par avance : «  Je rencontrerai un indiscret, un ingrat, un insolent, un fourbe, un envieux, un insociable. Contre qui as-tu de l’amertume ? Contre la méchanceté des hommes ? Rapporte-toi à ce jugement que les êtres raisonnables sont nés les uns pour les autres, que se supporter est une partie de la justice, que les hommes pêchent involontairement, que tous ceux qui jusqu’ici se sont brouillés, soupçonnés, haïs, percés de coups de lances, sont allongés, réduits en cendres !

Vois ce qu’ils font lorsqu’ils mangent, dorment,s’accouplent, vont à la selle, etc. Vois-les ensuite lorsqu’ils se donnent de grands airs, font les fiers, se fâchent et vous accablent de leur supériorité.

Réprimer les acclamations et toute flatterie. Veiller sans cesse aux nécessités de l’empire, ménager les ressources et supporter ceux qui vous blâment d’une telle conduite. Envers les hommes : nulle recherche de popularité, ni désir de plaire ou de gagner la faveur de la foule. Montrer sa sagacité et sa mesure dans la célébration des fêtes, dans la construction des édifices, les distributions et autres choses analogues.

… Et pouvoir tel Socrate, nous dit Marc-Aurèle revêtir une peau de bête, un jour que Xantippe (mègère absolue et épouse de Socrate qu’elle tyrannisait) était sortie en emportant ses vêtements.

Une devinette à nos internautes : qu’a dit Socrate dit à ses amis qui rougissaient et se retiraient, lorsqu’ils le virent équipé ainsi ?

Imaginez-vous un de nos responsables revêtu d’une peau de bête ?

Previous post

La préfiguration de l’Agence de la biodiversité de la Guadeloupe est sur le point d’aboutir

Next post

Josette Borel-Lincertin exprime ses profondes réserves sur la méthode du Gouvernement

Théo LESCRUTATEUR

Théo LESCRUTATEUR

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *